Datacenter : croissance considérable pour les systèmes intégrés

CloudDatacentersDSIStockage
Serveurs ARM : bientôt la révolution !

Le marché des plates-formes et infrastructures intégrées frôle les 34% de croissance au deuxième trimestre. Oracle et VCE mènent la danse.

La recherche d’optimisation des datacenters fait le bonheur des constructeurs et éditeurs. Selon IDC, le marché mondial des plates-formes et infrastructures intégrées a connu une croissance de 33,8% au deuxième trimestre 2014, comparée à la même période en 2013, avec un chiffre d’affaires qui atteint les 2,4 milliards de dollars. Le volume de stockage lié aux ventes des solutions a dépassé les 833 pétaoctets affichant une hausse annuelle de 63,4%. Néanmoins, lissés sur les six premiers mois de l’année, les résultats sont comparables à ceux du premier semestre 2013 avec une croissance en valeur de près de 36% à 4,3 milliards de dollars.

« Il est surprenant que les ventes de systèmes intégrés maintiennent une croissance considérable à un moment où de nombreuses parties du marché de l’infrastructure d’entreprise connaissent des résultats en demi-teinte, souligne Eric Sheppard, directeur de recherche sur la partie stockage chez IDC. Les systèmes intégrés sont clairement devenus incontournables sur le marché et représentent une source importante de croissance pour les fournisseurs d’infrastructure qui cherchent à capitaliser sur un marché répondant aux besoins de réduction des inefficacités des infrastructures des datacenters. »

Le marché porté par les infrastructures

Rappelons que le cabinet d’études distingue les plateformes intégrées des infrastructures intégrées. Livrées avec des logiciels spécifiques (développement, bases de données, test, intégration…) les plateformes intégrées sont optimisées pour des tâches biens précises tandis que les infrastructures intégrées se destinent à des fonctionnalités plus polyvalentes pour des charges de travail distribuées selon différents scénarios.

A ce titre, les infrastructures intégrées génèrent le plus gros du chiffre d’affaires, à savoir 1,35 milliard de dollars, et la plus forte croissance (59,2%). VCE se maintient en tête (avec 24,3% du marché en valeur) devant Cisco/NetApp (22,5%) suivis d’un peu plus loin par EMC (17,7%). Notons que, sur la période, leurs résultats reculent aux profits des autres acteurs du marché (qui génèrent plus de 35% du chiffre d’affaires).

IDC integrated infra 2014Q2

Un champs de bataille concurrentiel

Sur la partie plateforme, qui génère un peu plus de 1 milliard de revenus (+11,1%), Oracle continue de tirer les ficelles (55% du marché) loin devant IBM (qui recule à 11,1%), HP et Hitachi (1,7% chacun).

IDC integrated platform 2014Q2« Le marché des systèmes intégrés est en voie de devenir un champ de bataille concurrentiel pour les fournisseurs de solution IT, commente l’analyste. Une victoire cruciale sur le marché se traduit par une augmentation de l’empreinte au sein de la base de clientèle, généralement au détriment d’un concurrent. » Une voie qu’emprunte avec succès HP qui a bénéficié d’une progression de 92,1% en un an, probablement aux dépens d’IBM et malgré la hausse soutenue d’Oracle (+18,3%). Relativement jeune sur ce marché (lire : Avec ses Converged Systems, HP cède à la mode des systèmes intégrés), il restera à vérifier les capacités de HP à maintenir ce rythme soutenu dans le secteur jusqu’à ce qu’il en devienne un acteur majeur.

crédit photo  © .shock – Fotolia.com

Lire également
Stockage : la France plombe la croissance des systèmes intégrés en Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur