Pour gérer vos consentements :

Datacenter : 55% de hausse pour les systèmes hyperconvergés

Portée par l’hyperconvergence, la dynamique du marché mondial des systèmes intégrés ne se dément pas. Les ventes devraient ainsi progresser de 18,4% à 12,3 milliards de dollars en 2018, rapporte le cabinet Gartner. Les intégrés réunissent serveur, stockage, équipement réseau et logiciels associés.

La société d’études américaine distingue quatre offres : les systèmes intégrés de type stack (Integrated Stack System), les infractructures convergées (Integrated Infrastructure System), les systèmes et architectures de référence (Reference Architecture). Et, enfin, les systèmes hyperconvergés (Hyperconverged Integrated Systems).

Ces derniers réunissent en une appliance : puissance de calcul, stockage défini par le logiciel, fonctionnalités réseaux et virtualisation. La demande, orientée datacenters et infrastructures cloud, est forte. Le segment affichant la croissance la plus dynamique du marché des systèmes intégrés.

Ainsi, les ventes de systèmes hyperconvergés progresseraient de 55% à 4,37 milliards de dollars en 2018. Puis de plus de 40% à 6,34 milliards de dollars en 2019. Une aubaine pour des fournisseurs comme Nutanix et HPE (acquéreur de Simplivity et Nimble, entre autres).

Les autres segments de l’intégré ne suivent pas le même rythme de croissance.

Edge computing et IA

Pour les systèmes et architectures de référence (IBM…), la hausse est attendue à 9% cette année à 3,4 milliards de dollars, tout de même. Puis de 6% à 3,6 milliards de dollars.

Pour les infractructures convergées (des fournisseurs comme Dell EMC, Lenovo, NetApp et Cisco (FlexPod) s’activent sur ce marché), Gartner estime que les ventes vont augmenter de 5% en 2018 à 2,61 milliards de dollars. Puis de 4% en 2019 à 2,71 milliards.

En revanche, le segment des systèmes intégrés de type stack ou pile (s’y trouvent les appliances SAP HANA et Oracle Exadata, entre autres) devrait reculer d’environ 5% par an à 1,63 milliard de dollars en 2018 et 1,55 milliard en 2019.

« La nécessaire prise en charge de nouvelles charges de travail, l’intégration d’infrastructures Cloud et Edge computing, la réduction attendue de la complexité opérationnelle poussent les responsables des infrastructures et opérations informatiques à rechercher des systèmes intégrés plus agiles », a déclaré Julia Palmer, directrice de recherche chez Gartner.

« Les systèmes de nouvelle génération sont des solutions basées sur l’intelligence artificielle (IA) et pilotées par logiciel. Elles répondent aux exigences du marché numérique », ajoute l’analyste.

Lire également :

Cloud hybride : 6 grandes entreprises sur 10 l’adoptent en Europe

Serveurs : + 3 % en 2017 grâce à un dernier trimestre dynamique

(crédit photo © Mark Agnor / Schutterstock)

Recent Posts

Gestion du risque IT : le top 10 des fournisseurs

Qui sont les têtes d'affiche de l'ITRM (gestion du risque IT) et comment leurs offres…

1 heure ago

Orange : qui est Christel Heydemann, la nouvelle directrice générale ?

Christel Heydemann devrait être nommée directrice générale du groupe Orange ce 28 janvier. Retour sur…

4 heures ago

ESN : Inetum reprise par Bain Capital

Le fonds qatari Mannai qui possède 99% du capital d'Inetum est entré en négociation exclusive…

5 heures ago

CircleCI étend son offre gratuite face à GitHub Actions

CircleCI a procédé à un élargissement de son offre gratuite. Comment se positionne-t-elle désormais par…

6 heures ago

Log4j : SolarWinds rattrapé par la faille

On a découvert, dans l'un des logiciels de SolarWinds, une faille susceptible de favoriser des…

8 heures ago

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

3 jours ago