Datacenters : Google va investir massivement aux Etats-Unis

Google a nommé onze régions des États-Unis où il investira 10 milliards de dollars en 2020.

L’investissement sera consacré à des datacenters et des bureaux au Colorado, en Géorgie, au Massachusetts, au Nebraska, à New York, en Oklahoma, en Ohio, en Pennsylvanie, au Texas, à Washington et en Californie.

Les détails sur les datacenters de Google sont généralement restés sous contrôle pendant des années, mais le géant des moteurs de recherche a parfois levé le voile sur certains détails . 

Par exemple, en 2012, Google a déclaré que son centre de données dans le comté de Douglas, en Géorgie, utilisait l’ eau des toilettes et des baignoires des communautés voisines pour aider à refroidir les serveurs qui fonctionnent à l’intérieur de l’installation.

58 datacenters dans le monde

Google exploiterait  au moins 58 centres de données dans le monde et a investi plus de 4,3 milliards d’euros pour construire cinq installations en Europe depuis 2007.

En septembre dernier, Google a annoncé qu’il dépenserait 3 milliards d’euros supplémentaires (2,6 milliards de livres sterling) pour les datacenters européens au cours des deux prochaines années.

Et maintenant dans un article de blog , Sundar Pichai, a expliqué comment Google continuerait « de croître et d’investir à travers l’Amérique en 2020 ».

« Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer que Google investira plus de 10 milliards de dollars dans des bureaux et des centres de données aux États-Unis en 2020 », a-t-il écrit. «Partout où nous investissons, nous nous efforçons de créer des opportunités significatives pour les communautés locales.»

Lire l’article complet de Tom Jowitt sur Silicon.co.uk