Datacenters: IX Europe ouvre un 2è site d’hébergement près de Paris

Réseaux

Le segment de marché des datacenters hébergés connaît une croissance enviable: +20% par an. Derrière Interxion qui en possède déjà 3, le britannique IXEurope va détenir un 2è centre à Paris, de 1.700 m2, suite à la reprise d’un site de Viatel

Le quotidien Les Echos cite une étude de Broadgroup selon laquelle le marché des centres informatiques « managés » en Europe atteindra 745 millions d’euros en 2007. C’est un marché en croissance annuelle de +20%.

En France, l’offre reste très concentrée sur la région parisienne et, plus précisément, sur la première couronne de la banlieue. On assiste depuis quelques mois à une reprise des investissements sur ce créneau. Il y a quelques mois, une rupture accidentelle d’alimentation électrique d’un centre appartenant à un autre britannique, RedBus Interhouse, avait mis en exergue la pression qui pèse sur cette activité: forte concurrence pour des prestations de service critique. Ainsi, IXEurope continue d’investir dans de nouveaux mètres-carrés alors qu’il a été en résultat négatif ces 3 dernières années, avec un chiffre d’affaires qui a doublé, grimpant de 11,2 millions de livres en 2003 à 22,5 millions. Explication: il est soutenu par des investisseurs, et son entrée sur le marché boursier AIM de Londres en avril dernier, à hauteur de 26% de son capital, lui a permis de lever 10 millions de livres Sterling. A noter que les 5 levées de fonds qu’il avait réussies avec de grands noms (JPMorgan Partners, EAC, BA Capital Partners, ex-Bank of America Equity Partners) lui avaient permis d’injecter 78 millions de livres! Avec ces montants, IXEurope, depuis sa création en 1998, a pu ouvrir 14 centres d’hébergement informatiques en Europe dans 4 pays européens. En France, il gère un centre à Roissy, dont la surface -1.500 m2- a été récemment doublée. Le second, de 1.700 m2, à Saint-Denis, sera opérationnel dans quelques semaines. IXEurope compte 120 salariés, dont 12 en France où le chiffre d’affaires a atteint 1,6 million de livres Sterling en 2005.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT