24 septembre 2014

Capitaine Train : concurrencer la SNCF grà¢ce à  l’informatique

C’est un peu l’histoire de l’autorail qui voulait lutter contre le TGV. Depuis 2011, sans forcément faire trop de bruit, Capitaine Train, une start-up créée par 3 ingénieurs (Jean-Daniel Guyot, Martin Ottenwaelter et Valentin Surrel), a ouvert ses portes aux internautes. Objectif  : concurrencer rien moins que Voyages-SNCF, géant du e-commerce français et filiale de

Capitaine Train : concurrencer la SNCF grâce à l’informatique

C’est l’histoire d’une start-up qui entend concurrencer le TGV Voyages-SNCF. Avec pour armes : une ligne directrice fondée sur la simplicité d’usage et une foi en la technologie soigneusement encadrée. L’informatique de Capitaine Train s’appuie en effet sur des procédures très industrialisées orchestrées par Jenkins.

Office 365 se dote d’un programme de recherche de bug

Plusieurs compagnies IT comme Google ou Twitter disposent de programmes pour rechercher des erreurs de codage dans leurs solutions. Autrement appelé en anglais, Bug Bounty, cette sorte de concours récompense des spécialistes de la sécurité qui découvrent des failles dans les logiciels des éditeurs. Microsoft n’échappe à  cette tendance avec différents programmes de ce type