Pour gérer vos consentements :

David Brette (Sewan) : «Notre force est de simplifier la communication unifiée»

Opérateur de communications unifiées créé en 2007, Sewan Communications entend se frotter aux acteurs installés (Nerim, Magic, etc.) et gagner des parts sur le marché français. Avec succès visiblement.

En 5 ans d’existence, Sewan opère quelque 10 000 entreprises et lorgne aujourd’hui sur le marché européen. En 2011, l’opérateur a réalisé un chiffre d’affaires de 4,6 millions d’euros qu’il espère porter à 8,4 millions en 2012.

Nous avons souhaité découvrir plus en détail la spécificité de Sewan avec David Brette, directeur associé.

Silicon.fr : Quelle est la spécificité de votre offre de gestion des communications, en quoi vous distinguez-vous sur le marché ?

David Brette : Sewan Communications est un opérateur télécoms spécialisé dans les communications unifiées pour les entreprises : téléphonie fixe, e-mail collaboratif, téléphonie mobile. Notre force est d’unifier et de simplifier ces outils indispensables aux entreprises. Notre innovation première consiste à penser autrement les services de communications pour les entreprises, toujours dans une logique orientée « utilisateur ».

Nous nous différencions des opérateurs historiques par notre mode de distribution. Nous nous appuyons sur un réseau national de petits distributeurs locaux et spécialisés. Ces derniers fournissent une  expertise, une réactivité et un accompagnement de qualité sans égal.

Tout est construit chez nous pour que les entreprises ne restent pas spectatrices des innovations et nouveautés, mais les adoptent naturellement et progressivement au jour le jour.

Les utilisateurs disposent d’un outil très simple qu’ils peuvent installer sur leur poste de travail et sur leur smartphone, via des applications iPhone ou Android. Les fonctionnalités de téléphonie, de mail, de messagerie instantanée et de visioconférence sont toutes accessibles en un clic.

Votre offre se concentre-t-elle uniquement sur le cloud où bien intégrez-vous des solutions IPBX ?

Notre vision est que, tôt ou tard, toutes les applications, y compris la téléphonie vont évoluer vers le cloud. Notre solution est donc tout naturellement 100% cloud, ce qui apporte fiabilité, évolutivité et une souplesse d’utilisation aux entreprises comme aux utilisateurs.

Quels profils d’entreprises visez-vous ?

Notre offre est majoritairement plébiscitée par les PME de 5 à 300 postes. Elle est conçue pour apporter aux PME les fonctionnalités réservées habituellement aux grandes entreprises.

Quel est le modèle économique et peut-on avoir une idée des tarifs ?

Fidèle à notre volonté de simplification, nous proposons des offres tout compris aux entreprises. Par exemple, un compte de communications unifiées incluant entre autres, un téléphone professionnel  avec communications illimitées, une boite mail collaborative, messagerie instantanée, synchronisation de contacts et calendriers, est commercialisée entre 20 et 25 euros par utilisateur.

Quels marchés géographiques couvrez-vous aujourd’hui ? Et demain ?

Nous sommes aujourd’hui présents sur toute la France à travers notre réseau de 140 distributeurs. Nous prévoyons en 2013 d’entamer un développement à l’international, via l’ouverture de 2 ou 3 filiales en Europe.

Êtes-vous en recherche d’investisseurs ?

Nous avons la particularité de nous être développés sans aucun investisseur jusqu’à présent. Néanmoins, nos ambitions d’expansion à l’international nous pousseront peut-être à y réfléchir.

Quelle est la taille de l’entreprise et quelle part des salariés est dédiée à la R&D ?

Nos effectifs sont en forte croissance, nous comptons aujourd’hui 30 salariés contre 15 en début d’année. 40% des employés sont aujourd’hui répartis dans nos équipes de R&D.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud

Recent Posts

ESN : DXC cherche (encore) à se vendre

DXC Technology confirme des discussions avec un "sponsor financier". La société de capital-investissement BPEA serait…

2 heures ago

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

5 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

6 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

7 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

10 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago