De l’eau liquide sur une lune de Saturne

Régulations

La sonde Cassini a repéré de l’eau sur Enceladus, d’où la posibilité d’une forme de vie

On l’attendait sur Mars. C’est finalement sur une lune de Saturne que la Nasa a découvert de l’eau. Mieux, cette eau serait de forme liquide.

On doit cette découverte à la sonde Cassini. Enceladus est une lune glacée mais la sonde aurait repéré des éruptions de jets de glace et de panaches géants de vapeur d’eau. Les scientifiques sont enthousiastes: cette présence pourrait être synonyme de vie extra-terrestre. “Nous aurons alors étendu de façon importante les endroits dans le système solaire où il pourrait exister des conditions permettant la vie d’organismes”, déclare Carolyn Porco, une des scientifiques responsables de la mission dans la revue Science, citée par le Nouvel Observateur. Pour la scientifique, ces éruptions se produisent depuis plusieurs milliers d’années. Conséquence, elles fourniraient une source durable de chaleur à la surface. “Auparavant, nous ne connaissions tout au plus que trois endroits où un volcanisme actif existe: la Terre, la lune Io de Jupiter et probablement la lune Triton de Neptune. Cassini a fait rentrer Encelade dans ce club très fermé, en en faisant un des endroits les plus passionnants à étudier du système solaire”, indique John Spencer, du Southwest Research Institute à Boulder. Mais cet enthousiasme n’est pas partagé par tous. David Morrison, chercheur à l’Institut d’Astrobiologie de la Nasa, explique: “Cette découverte est sans doute intéressante mais je ne vois pas ce qu’on peut dire de plus.” “D’autres lunes contiennent des océans d’eau liquide recouverts par des kilomètres de glace”, a tranché Andrew Ingersoll, un membre de l’équipe scientifique de Cassini, tous deux cités par le Nouvel Obs. Au cours du printemps 2008, les scientifiques pourront une nouvelle fois observer Encelade de près lorsque Cassini la survolera à moins de 350 kilomètres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur