Deal Nokia – Microsoft : feu vert de la Commission européenne

Régulations

La Commission européenne vient d’approuver le transfert de la branche terminaux mobiles de Nokia vers Microsoft. Plus rien ne devrait donc bloquer la transaction.

Toutes les conditions sont maintenant réunies pour que l’activité terminaux mobiles de Nokia passe dans le giron de Microsoft. La firme de Redmond paiera un total de 7,2 milliards de dollars (5,44 milliards d’euros) afin de concrétiser cette transaction.

Ce deal est aujourd’hui accepté par l’ensemble des parties : les actionnaires de Microsoft, ceux de Nokia (voir « Le deal Nokia – Microsoft est approuvé par les actionnaires de Nokia »), mais également les instances de régulation américaines (qui ont donné leur accord le 2 décembre) et européennes (qui ont fait de même le 4 décembre).

Pas de risque d’abus de monopole

Certains se demanderont pourquoi la Commission européenne tique lorsqu’il est question d’intégrer Internet Explorer en standard au sein de Windows, et laisse passer une transaction d’une telle importance.

La problématique réside en fait dans la position de monopole que pourrait atteindre Microsoft au terme de la transaction.

« Le Commission a constaté que le chevauchement entre les activités des deux entreprises dans ce domaine (celui des terminaux mobiles, NDLR) est minimal et que plusieurs concurrents puissants, tels que Samsung et Apple, continueront de concurrencer l’entité issue de la concentration », peut-on lire sur le communiqué officiel de la Commission. Débat clos donc…

Crédit photo : © FotolEdhar – Fotolia.com


Voir aussi
Dossier : la réorganisation à marche forcée de Microsoft

Smartphones Nokia Lumia 1320 et 1520 et tablette Lumia 2520 en images

Smartphones Lumia 1320 et 1520 et tablette Lumia 2520 en images

Image 1 of 11

Lumia 1320
Le Lumia 1320 s'inscrit comme une offre de milieu de gamme sur le marché des phablet sous Windows Phone 8.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur