Débâcle? Vivendi quitte la Hongrie

Cloud

Le géant est sur le point de céder ses actifs de téléphonie fixe dans le pays

La dette, toujours la dette… Vivendi Universal se concentre actuellement à 100% sur son endettement massif: 14 milliards d’euros à fin avril. Le groupe est donc entré dans une phase d’amaigrissement et de nombreux actifs sont ou vont être vendus. Pour son président, Jean-René Fourtou, il s’agit de recentrer VU uniquement sur le téléphone, Canal+ et peut-être la musique.

Aujourd’hui, VU annonce la cession de Vivendi Telecom Hungary qui exploite des lignes de téléphonie fixe. La filiale sera vendue à un consortium financier pour 325 millions d’euros. Ce consortium est composé de AIG Emerging Europe Infrastructure Fund et de GMT Communications Partners. Vivendi Telecom Hungary est le deuxième opérateur de téléphonie fixe dans le pays avec 12% de part de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur