Pour gérer vos consentements :

Debian 10 « Bullseye » se dévoile sur la Toile

La DebConf16 de Cape Town (Afrique du Sud) se tient cette semaine. L’occasion d’en découvrir un peu plus sur l’évolution de l’OS Debian. À commencer par le nom de la future version de ce système d’exploitation.

Debian 9 « Stretch » est programmé pour 2017. Une offre qui devrait adopter un noyau Linux 4.10 LTS. Elle sera suivie par Debian 10 « Bullseye », un OS prévu pour 2019. Un nom de code encore et toujours tiré des personnages de Toy Story, Bullseye étant le nom du cheval de cette série de films d’animation.

Cette année, les membres du projet Debian fêtent les 20 ans de la sortie de la première version stable de leur OS. Une solution qui se veut universelle. Adaptée à de nombreuses architectures processeur (x86 32 et 64 bits, ARM, MIPS, PowerPC, Power et System z), elle ne se limite par au seul noyau Linux, puisque des offres disposant de kernels FreeBSD et GNU/Hurd sont aussi proposées.

L’Hydre des systèmes d’exploitation

Debian est également à l’origine de nombreux dérivés, dont le célèbre OS Ubuntu, ce qui lui vaut le nom de métadistribution, puisque l’un de ses usages est la création d’autres systèmes d’exploitation. Enfin, la cible de Debian se veut particulièrement large : desktop, serveurs, terminaux mobiles et électronique embarquée.

Si Debian GNU/Linux, la branche principale du projet, est souvent critiquée pour son manque de modernité, il convient de signaler que trois dérivés sont accessibles : stable, très conservateur ; testing, plus moderne ; unstable, proche du mode rolling release. Le tout associé à des dépôts logiciels avancés, permettant de disposer de logiciels plus récents.

À lire aussi :
Plus de 2 % de parts de marché pour Linux en mode desktop
Un tiers des machines virtuelles d’Azure fonctionnent sous Linux
Jim Whitehurst, Red Hat : « Linux a gagné »

Recent Posts

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

3 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

19 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

20 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

2 jours ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

2 jours ago