Décès brutal du patron de Bull

Cloud

Pierre Bonelli s’est éteint ce jeudi. Gervais Pellissier prend les fonctions de président par intérim

Bull est en deuil. Son Pdg Pierre Bonelli est décédé ce jeudi d’une manière aussi soudaine que brutale à l’âge de 64 ans.

Pierre Bonelli avait pris les commandes du constructeur français en décembre 2001, au moment où le groupe était quasiment en faillite. Il a mis en place un lourd plan de restructuration et de recentrage des activités qui ont permis à l’entreprise de sortir la tête de l’eau. Il disparaît au moment où les premiers fruits de sa politique se récoltent. Ainsi, Bull vient d’annoncer avoir renouer avec les profits en 2003 après une perte abyssale en 2002. Et dans le même temps, il venait d’obtenir, après des mois de discussions, l’aval de Bruxelles pour le principe d’une aide de l’Etat. Le groupe souligne que “son immense professionnalisme et son charisme ont redonné à Bull le courage et la fierté d’être une entreprise reconnue dans son métier”. Bull “s’attachera à poursuivre la mise en oeuvre du plan de recapitalisation annoncé ainsi que l’exécution de la stratégie que Pierre Bonelli avait définie et appliquée”. Après avoir réuni un conseil d’administration extraordinaire, Bull indique avoir confié au directeur général délégué Gervais Pellissier les fonctions de président par interim. Toute une carrière dans l’informatique

Marié à une Américaine, père de trois enfants, amateur d’histoire et de musique, Pierre Bonelli était un expert du service informatique, formé à l’école de Texas Instruments. Président de Sema Metra en 1976, il fusionne l’entreprise avec l’anglais Cap Group et hisse le nouveau Sema Group à la troisième place européenne. En 1999, il est débarqué après avoir payé trop cher un éditeur de logiciels de télécoms. Il entre chez Bull en 2001.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur