Décisionnel : Business Objects pousse l'intégration avec les solutions Oracle

Logiciels

La mise à jour de BusinessObjects XI 3.1 est plus ouverte sur les éditeurs tiers et offre une vitesse accrue pour l’accès aux données transactionnelles

La division Business Objects de SAP a mis à jour sa plate-forme BusinessObjects XI 3.1 afin de fournir une meilleure intégration avec les sources de données issues de divers fabricants, comme HP, Microsoft, Netezza, Teradata et Oracle.

Cette nouvelle version va également donner aux clients une vitesse accrue lors de l’accès aux données transactionnelles, et une nouvelle capacité d’adaptation avec la prise en charge des architectures 64 bits.

“Les améliorations de cette nouvelle version démontrent la continuité de l’exécution de notre feuille de route, et notre ouverture à toute application, infrastructure ou source de données”, déclare Marge Breya, directrice générale et vice présidente en charge de la plate-forme décisionnelle Business Objects.

“Nos clients peuvent éliminer les ‘zones d’ombre en matière de connaissance’ dans leurs organisations, en donnant à un plus grand nombre de personnes un accès plus important aux informations dont ils ont besoin pour exécuter leurs travaux”, poursuit Marge Breya.

SAP s’est particulièrement impliqué dans la présentation de cette nouvelle intégration avec les applications d’entreprise et bases de données Oracle. Les clients Business Objects seront à même d’accéder à des informations stockées par les applications PeopleSoft Enterprise, JD Edwards EnterpriseOne et Siebel.

Cette solution s’intègre également avec les composants de la plate-forme Microsoft comme Windows Server 2008, SQL Server 2008, SharePoint Services et Office SharePoint Server 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur