Déclaration des impôts: délai supplémentaire aux internautes

Régulations

Face à l’engorgement des serveurs de Bercy, au bord de la paralysie, le gouvernement a annoncé un report de dates pour les contribuables effectuant leur déclaration de revenus par Internet

Déclarer ses revenus par Internet c’est bien, c’est pratique, c’est rapide… Encore faut-il y parvenir. Nous l’avons évoqué ici, le site de Bercy a plié face au flot des internautes. Près de deux millions de contribuables ont déclaré leurs revenus en ligne: un record. Mais ce chiffre aurait pu être beaucoup plus important car l’accès au service était régulièrement inaccessible (cf. nos articles).

Face à la grogne, le gouvernement a annoncé des délais supplémentaires. Les habitants de la zone A (académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes, Toulouse) pourront effectuer leur déclaration par Internet jusqu’au lundi 25 avril à minuit au lieu du mardi 12 initialement. Ceux de la zone C (académies de Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles) et des départements d’outre-mer auront jusqu’au mercredi 27 avril à minuit au lieu du mardi 19. Les contribuables de la zone B (Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg) et de la Corse auront jusqu’au vendredi 29 avril à minuit au lieu du lundi 25. Ces délais accordés illustrent les difficultés des services Internet du gouvernement malgré le discours rassurant de Jean-François Coppé, ministre du Budget. “Il y a encore quelques difficultés, mais je crois que ces embouteillages vont se réguler tout au long de cette semaine”, avait-il assuré. Pour autant, le gouvernement a décidé de revoir le système. Ainsi, un nouveau système informatique sera mis en place pour la campagne de recouvrement d’impôts sur le revenu de 2006, a indiqué vendredi un responsable du programme de modernisation fiscale. Ce système sera “calibré en fonction de l’analyse fine des résultats que nous allons faire à l’issue de la campagne en cours en 2005”. Il aura “un dimensionnement qui permettra beaucoup plus de connexions simultanées que cette année”, a promis Jean-François Coppé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur