Déclaration en ligne: succès malgré les embouteillages

Régulations

Au moins 1,5 million de contribuables auront utilisé Internet pour remplir leurs déclarations de revenus 2004

Le gouvernement affiche un large satisfecit. Le ministre du Budget Jean-François Copé vient d’annoncer que le cap des 1,5 million de télé-déclarants devrait être passé ce lundi, sur un total de 32 millions de foyers fiscaux. L’objectif sera donc atteint, voire dépassé puisque les déclarants en ligne ont quelques de jours de délais supplémentaires (la version papier doit de son côté être envoyée avant minuit). Deux millions de déclarations en ligne sont finalement attendues.

La déclaration en ligne des revenus confirme donc son succès. On avait compté 600.000 télé-déclarations en 2003 et 1 million en 2004. Aux Etats-Unis, 40% des contribuables déclarent leurs revenus en ligne. En France, il reste donc de la marge puisque ce taux atteint 3,7%… Mais l’année 2004 aurait pu être encore meilleure. Le site dédié du gouvernement a en effet subi de forts ralentissements, voire une paralysie face au nombre important de requêtes. Jean-François Copé a assuré que “les solutions techniques mises en place à (sa) demande depuis vendredi ont bien fonctionné” et qu’elles “ont permis d’augmenter la capacité d’accueil du portail internet”. “Il y a encore quelques difficultés, mais je crois que ces embouteillages vont se réguler tout au long de cette semaine”, a assuré le ministre. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont encore constaté de lourdes difficultés ce lundi. Le système est proche de la rupture, concédait même un directeur départemental des impôts. Le gouvernement n’a pas su anticiper un réel engouement ou les moyens (financiers et humains) destinés aux déclarations en ligne n’ont-ils pas été à la hauteur? Rappelons que les contribuables qui font leur déclaration par Internet bénéficient d’un rabais de 20 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur