Découverte d’une nouvelle particule élémentaire inconnue

Régulations

Des chercheurs japonais de la High Energy Accelerator Research Organisation ont annoncé la découverte d’une nouvelle particule élémentaire qui pourrait aider à résoudre l’énigme de la structure de l’univers

Révélée lors d’une conférence internationale à Pékin, bien qu’elle date de quelques mois, la découverte des chercheurs japonais, confirmée depuis par des chercheurs de l’Université de Stanford, pourrait révolutionner, ou tout du moins permettre d’expliquer en partie le mystère de la structure de l’univers.

Les chercheurs japonais ont en effet découvert, au sein d’expérimentations sur l’accélérateur de particules géant B Factory, une nouvelle particule élémentaire, qui pour le moment, à l’image des particules supersymétriques, ne peut être expliquée par les théories existantes. La grande majorité des découvertes expérimentales peuvent être expliquées à priori par le modèle standard des particules élémentaires, d’une part avec les quarks qui composent les protons et les neutrons, ainsi, que par celles qui transportent des ‘forces’, comme les protons. Mais ces théories n’expliquent pas tout, et surtout pas ce nouveau phénomène découvert, qui associe des particules ‘lourdes’ et des particules élémentaires inconnues. Ce type de découverte pourrait révolutionner dans un lointain avenir, à l’orée de quelques décennies, les technologies électroniques, surtout lorsque l’industrie tend à se rapprocher de l’infiniment petit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur