Deezer se met à la publicité entre les morceaux

Cloud

Signe que le site est en passe de changer de modèle économique, des publicités sonores seront calées entre les morceaux. Après l’annonce d’une version payante sur iPhone, Deezer veut changer de vitesse

Le site de musique en streaming Deezer cherche de nouveaux moyens pour assurer sa pérénnité. D’un service totalement gratuit et disponible en streaming (écoute en ligne, en direct), il compte insérer de nouveaux modules publicitaires.

Dès lors, le magazineCB Newsa expliqué que le site comptait insérer dans les prochaines semaines des publicités sonores, comme à la radio, dans les flux de morceaux musicaux. Une annonce qui couplée avec le lancement d’une version payante de la Smart radio sur l’ iPhone d’Apple va contribuer à développer les ambitions du site.

Signe que le modèle gratuit n’apparaît pas viable à long terme, les dirigeants de Deezer tentent donc un virage. Depuis sa création en 2007, le site lancé par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya a réussi à rassembler les internautes autour d’un concept simple : écouter de la musique gratuite depuis son ordinateur.

De même, Deezer a pu signer des a ccords avec nombre de géants de l’industrie du disque tels que Sony BMG, Universal ou encore Warner afin de “légaliser” ses contenus que le site estime à 4 millions de titres.

Le site, devenu une référence en France cherche néanmoins des relais pour sa croissance et tente avec ces nouvelles mesures de rester fidèle à sa ligne de gratuité (qui joue beaucoup dans sa réussite) tout en générant des revenus plus conséquents. Reste à savoir si l’internaute accepte ce genre d’intrusion. Pas certain.

A quelques semaines de la lecture à l’Assemblée nationale de la loi Création et Internet (abordant les conséquences du téléchargement), l’exemple de Deezer est patent. Il montre combien un site, malgré son succès doit trouver un équilibre entre gratuité et chiffre d’affaires.

La plate-forme, dont les mérites comme “exemple de plate-forme légale” ont été vantés par la ministre de la Culture Christine Albanel, passe donc le gué. Avec un nouveau modèle commercial, Deezer pourrait devenir l’exemple réussi de la transformation de l’industrie musicale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur