Délit d’initié: Larry Ellison (Oracle) à l’amende

Cloud

Le sémillant patron d’Oracle aurait gagné le jack-pot en vendant des actions de sa société juste avant une chute de son cours. Un heureux hasard qui aujourd’hui lui coûte cher

C’est ce qu’on appelle un délit d’initié. En 2001, Larry Ellison, p-dg d’Oracle revend un paquet d’actions de sa société et en retire la coquette somme de 900 millions de dollars. Sauf que cette vente est intervenue juste avant que le cours de l’action dégringole brutalement. Le patron aurait-il eu du nez ou était-il au courant de cette prochaine chute ?

Les autorités américaines penchent évidemment vers la deuxième solution et ont poursuivi le président du deuxième éditeur mondial de progiciels. L’affaire était en suspens depuis presque quatre ans. Aujourd’hui, Larry Ellison met un terme à ce dossier en sortant le carnet de chèques (un peu comme son ami Bill Gates). Le fondateur d’Oracle déboursera donc 100 millions de dollars à des oeuvres de charité pour mettre fin à son procès. Il devra en outre verser 22 millions pour frais de justice. Ces 122 millions seront débités du compte personnel de Larry Ellison et non pas de celui de l’entreprise. Même si la somme semble colossale, elle ne représente qu’une goutte d’eau dans la fortune du p-dg estimée à 18,4 milliards de dollars…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur