Dell est poursuivi pour violation de brevet par InterVideo

Régulations

Les fonctions qui permettent de transformer un ordinateur portable en lecteur de CD ou DVD feraient l’objet d’un brevet… Dell n’est pas d’accord

Le brevet américain numéro 6.765.788 détaille une ”

méthode et appareils pour intégrer des fonctions d’ordinateur personnel et de périphérique électronique“. Déposé en janvier 2003 par le taiwanais Mita, il aurait été racheté en juillet 2004 par InterVideo, plus connu comme éditeur de WinDVD, programme de lecture des DVD. Le brevet couvre en particulier une méthode pour contrôler un périphérique électronique grand public dans un ordinateur, comme par exemple de disposer en façade du PC de boutons de type lecture, arrêt, avance rapide, etc., pour piloter un lecteur DVD. On retrouve plus généralement ces fonctionnalités sur les ordinateurs portables, qui peuvent ainsi être transformés en lecteur de CD ou DVD, sans qu’il soit nécessaire de passer par le chargement du système d’exploitation et l’exécution d’un programme spécifique à l’écran. Dell aurait eu connaissance de l’existence de ce brevet au contour imprécis et serait passé outre volontairement. Comme l’aurait fait le taiwanais Acer avec lequel InterVideo a finalement passé un accord. InterVideo a donc déposé une plainte auprès d’une Cour de district au Nord de la Californie. Il demande l’interdiction de la fabrication, l’importation, la promotion et la vente de périphériques susceptibles d’enfreindre son brevet. InterVideo réclame aussi des dommages et intérêts, pour un montant qui n’a pas été spécifié. Une nouvelle fois, le principe des brevets sur des concepts d’utilisation de produits pratiquement génériques montre ses travers. On pourrait penser que la présence de boutons on ne peut plus classiques pour piloter un appareil électronique appartient au domaine public… Visiblement, certains essaient d’en faire leurs choux gras.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur