Dell et HP adoptent le langage Java de Sun

Régulations

Les deux géants du PC et des portables ont finalement dit oui au langage de programmation boycotté par Microsoft

C’est un joli coup pour Sun Microsystems. Le même jour, il peut annoncer que deux locomotives du marché de l’informatique, et pas des moindres, adoptent officiellement Java. Le langage de programmation sera intégré dans les ordinateurs personnels, portables ou de bureau, de Dell et de HP. Il se confirme ainsi comme standard du marché malgré le boycott ouvertement déclaré par Microsoft. Cet accord est également la résultante du règlement judiciaire négocié avec le groupe de Bill Gates. Microsoft s’interdit de faire pression sur ses partenaires constructeurs de “hardware”.

Une chance pour conforter l’alternative Java Selon l’accord, Dell et HP distribueront Java Runtime Environment avec les PC ou portables vendus. Les dirigeants de Sun disent que la décision des deux constructeurs de PC donnera à Java un avantage important dans les PC. Sun a fait de Java une alternative respectée sur le marché des serveurs d’entreprise, comme dans les produits grand public, comme les téléphone portables, les PC de poche ou les PDA. Mais du fait du barrage de Microsoft, il a pris du retard. Sun a déjà annoncé avoir signé des accords avec des éditeurs de Linux, distribution de Red Hat, et avec Lindows.com, ainsi qu’avec Apple. Pour rappel, Java comporte un langage de programmation et un sous-ensemble logiciel séparé appelé machine virtuelle, qui supporte des applications écrites en langage Java. Java est un langage de programmation conçu à l’origine pour rendre possible l’utilisation de programmes sur plusieurs types d’ordinateurs. Microsoft avait considéré Java comme une menace. Avec Windows XP, Microsoft avait commencé à distribuer une version initiale de Java, mais le groupe de Bill Gates a tout arrêté fin 2001 lorsque Sun a entamé une procédure anti-trust contre lui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur