Dell fait d’une pierre deux coups, stockage et PME

Réseaux

La baie de stockage Dell MD3000i “a été conçue pour les organisations qui ne
veulent pas faire appel à des services”

Londres.- : Prolongeant sa stratégie d’attaque du marché des PME, Dell veut révolutionner le marché du stockage avec une nouvelle baie SAN (Storage Area Network) qui adopte l’iSCSI (Internet SCSI), pour le prix, et se veut simple avec une nouvelle console d’administration maison ‘tout en un’.

Michael Dell nous a présenté le Dell PowerVault MD3000i comme le premier écosystème iSCSI complet, confirmant la stratégie d’infrastructure réseaux du constructeur autour de trois axes : les serveurs, les commutateurs et le stockage.

MD3000i marque également la volonté de Dell de multiplier son offre sur le stockage, reconnue actuellement autour du partenariat engagé avec EMC. Mais c’est surtout la réponse du constructeur aux attentes des PME en se différentiant des offres concurrentes adaptées de leurs catalogues haut de gamme, avec la double contrepartie du prix et de la complexité.

“Les données deviennent un actif stratégique pour les PME comme pour les grandes entreprises”, nous a rappelé Simon Negus, vice-président Services de Dell EMEA. “Elles sont soumises à des règles de régulation de plus en plus contraignantes avec des règles de conservation qui augmentent sensiblement les volumes.”

Peter Scargill, National IT Chairman de la fédération britannique des petites entreprises (FSB – Federation of Small Businesses), nous a confirmé cette vision. “Trop de PME ne sauvegardent pas leurs données. C’est trop cher, trop complexe. Nous avons besoin de simplicité.”

Une offre stratégique bien dans en ligne avec le modèle industriel

Pour développer son offre, Dell ne s’est pas départi de sa stratégie industrielle : reprise des standards (réseaux IP), composants moins chers (iSCSI plutôt que Fiber Channel) et réutilisation de l’existant (les mêmes disques que les serveurs PowerEdge).

Côté technologies, la baie serveur 2U supporte les réseaux Ethernet avec les commandes SCSI sur réseaux IP, les disques durs SAS ou SATA jusqu’à 18 To sur 45 disques, deux contrôleurs RAID, deux contrôleurs et ports Ethernet 1Go, alimentation et ventilateurs redondants, Microsoft Windows et Linux.

Reste que l’offre de Dell fait encore preuve d’opacité. Son prix démarre à 8.084 euros, sans que l’on sache exactement ce qu’elle embarque pour ce prix. Quant aux services et options, quelle offre et à quel prix, notre question n’a pas encore obtenu de réponse…

Virtualisation pour les PME Le mot est lâché, ‘virtualisation’, une technologie encore floue pour beaucoup d’entreprises et qui chez les PME rime avec ‘complexité’.Pourtant, Dell n’hésite pas à associer ces deux expressions, et positionne sa baie sur un créneau qui reste à défricher, la virtualisation du stockage chez les PME.Qu’est-ce qui permet à Dell d’être aussi sur de son coup ?Le prix, d’abord, environ 60 % du prix des solutions concurrentes. Mais lorsque la technologie fait peur, le prix n’est pas toujours un argument. La simplicité, en revanche, que voilà un argument percutant…Mais l’offre de Dell conserve pourtant une part d’ambiguïté : déployer un SAN n’est pas à la portée du premier venu, alors l’offre de Dell n’est-elle pas l’arbre qui cache la forêt, à savoir de vendre du service ?Non, Simon Negus, vice-président Services de Dell EMEA, l’affirme, la baie de stockage Dell MD3000i “a été conçue pour les organisations qui ne veulent pas faire appel à des services.”Ce serait bien la première fois !

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur