Dell France : direction et syndicats s’accordent sur le télétravail

Régulations

La direction de Dell France et les syndicats CFTC et CFE-CGC ont signé cet été un nouvel accord encadrant le travail à distance que peuvent effectuer les collaborateurs du groupe basés à Montpellier et Saint-Denis.

Comme d’autres grandes entreprises, Dell France a conclu un nouvel accord sur le télétravail visant « un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée ».

Signé cet été par la direction de l’entreprise et les syndicats CFTC et CFE-CGC, cet accord concerne les deux sites de Dell France : Montpellier (Hérault) et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

L’accord officialise et encadre le travail à domicile que peuvent effectuer un à cinq jours par semaine certains salariés du fournisseur de PC et serveurs. Plus largement, il est censé répondre aux besoins organisationnels de l’entreprise, tout en optimisant la productivité de ses collaborateurs.

Télétravail flexible et connecté

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale « Connected Workplace » pour un environnement de travail « mobile, collaboratif et agile ». Lancée par la multinationale américaine lors de son exercice fiscal 2010, cette stratégie a été adoptée la même année par le site francilien de Dell et, désormais, celui de Montpellier.

« L’existence de cette politique de travail flexible nous permet d’attirer de nouveaux talents, particulièrement chez les jeunes générations », a déclaré en début de semaine par voie de communiqué Alice Evain, directrice des ressources humaines de Dell France. Le nombre de salariés concernés n’a pas été précisé.

La France compte environ 10 % de télétravailleurs (les grands groupes français 12,4 %). Cette proportion reste bien inférieure à la moyenne européenne (18 %).


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur