Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Dell, Intel et la Chine investissent dans l’OpenStack Mirantis

30 projets de déploiement OpenStack lancés au cours des derniers 18 mois – dont Internap, la NASA, PayPal, Gap, AT&T, et HP : la start-up Mirantis fait à la fois figure de pionnier et de géant du cloud open source, malgré son très jeune âge, 3 ans. Un succès acquis à la force des poignets : l’entreprise s’est jusqu’à présent financée exclusivement sur ses ventes.

Dans le même temps, la start-up n’est pas une inconnue dans le monde OpenStack : son cofondateur et vice-président Boris Renski, aux côtés du CEO Adrian Ionel, est membre du board (conseil d’administration) de l’OpenStack Foundation. Quant à Intel et Dell, ils figurent parmi les principaux contributeurs à l’OpenStack.

Ce n’est donc pas une surprise si l’on retrouve les bras armés de l’investissement de ces deux géants de l’informatique, Dell Ventures et Intel Capital, accompagnés du fonds chinois WestSummit Capital (présent à Pékin et à Palo Alto), en bailleurs de la première levée de fonds de Mirantis, pour 10 millions de dollars.

Une ambition démesurée

Adrian Ionel ne cache pas ses ambitions, qui d’ailleurs collent à celles d’OpenStack : devenir la couche universelle de contrôle de l’infrastructure applicative du cloud. Une partie des fonds sera allouée à la R&D, en particulier au développement d’APIs prépackagées pour le déploiement et la gestion d’OpenStack, et à passer de 4 à 15 le nombre de contributeurs au projet OpenStack (90 ingénieurs sont actuellement salariés de la start-up).

La levée de fonds est destinée à accélérer la capacité de Mirantis, à répondre aux attentes du marché – opérateurs, éditeurs et fournisseurs de solutions SaaS et entreprises – et à faire adopter OpenStack « dans le monde ». En particulier, et c’est ce qui explique la participation du fonds WestSummit, sur la zone Asie Pacifique et en Chine, à l’origine de la plus forte fréquentation sur le site OpenStack.org.

Construite la stratégie cloud de Dell

Quant à Dell, le fabricant a annoncé l’ouverture de son cloud public basé sur OpenStack, construit avec Mirantis. Le projet devait aboutir fin 2012, tout comme celui d’un cloud Microsoft Azure. Pas de nouvelle pour ce dernier, quant au cloud Dell OpenStack, il est reporté à fin 2013. Le Texan va perdre une année face à son concurrent HP…

Dell a également annoncé le lancement, à destination de ses clients et commercialisée par ses partenaires, d’une offre OpenStack, également conçue avec Mirantis.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

4 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

5 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

10 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago