Dell met ses moniteurs au chevet de Windows 8

Poste de travail
dell-moniteurs-windows-8

Pour Dell, l’évolution du poste de travail passe par les moniteurs, mis au diapason de Windows 8 entre interaction tactile, affinement des bordures d’écran… et survivance de la technologie d’affichage MVA.

Dell est formel : l’influence de Windows 8 se fait ressentir sur le poste de travail dans son ensemble, y compris à travers les moniteurs, que la technologie tactile, la haute résolution et les supports à pieds inclinables ouvrent à de nouveaux modes d’interaction collaborative.

Propos illustré avec le modèle S2240T, un 21,5 pouces (54,6 cm) qui reprend les traits caractéristiques de la gamme semi-professionnelle dans laquelle il s’inscrit, avec comme argument premier le rapport qualité-prix. Si le discours se concentre sur la modularité du dispositif, la fiche technique laisse entrevoir une spécificité : l’implémentation d’un panneau MVA (Multi-Domain Vertical Alignment), technologie d’affichage un temps privilégiée pour ses performances comparables au PVA et son moindre coût, mais qui se raréfie aujourd’hui, à mesure que renaît l’IPS (In-Plane Switching).

Le retour du MVA

La voici réinvestie pour équiper cet écran. Associée à un rétroéclairage LED, elle offre, en Full HD 1080p, des valeurs comparables à l’IPS : un contraste fixe de 3000:1, une luminosité à 250 cd/m² et des angles de vision de 178 degrés. Même constat pour la consommation électrique, typique, à 20 W. La dalle perd plutôt en temps de réponse : 12 ms de gris à gris. Elle ne couvre, en outre, que 84% du spectre Adobe sRGB en 16,7 millions de couleurs, assez loin des moniteurs destinés aux professionnels de la création graphique.

Là n’est cependant pas sa cible commerciale. Dell vise plutôt le poste de travail lambda, avec néanmoins une appétence particulière pour les secteurs de l’éducation et de l’événementiel. Dans ces environnements où de nombreux utilisateurs sont susceptibles de se succéder aux commandes du S2240T, l’assistant de configuration Display Manager, dont l’atout principal est la définition de profils de couleurs en fonction des applications, prend tout son sens.

Le socle inclinable à 60 degrés répond à cette même logique. S’il n’est ni réglable en hauteur, ni amovible en mode portrait, il dispose d’une monture VESA pour se fixer à un mur ou un support dédié. L’usinage du châssis est pensé pour ce type d’utilisation : un renfoncement facilite l’accessibilité des ports DVI-D et VGA, ainsi que de l’interface HDMI. A noter l’absence d’un concentrateur USB et de haut-parleurs intégrés.

Crédit photo : Dell

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur