Dell recule en Chine face à AMD

Régulations

Face à la concurrence particulièrement active des PC d’entrée de gamme équipés AMD sur le marché chinois, Dell préfère revoir ses objectifs à la baisse et annonce son retrait de ce marché

Le marché chinois des ordinateurs familiaux et d’entrée de gamme est l’objet d’une guerre des prix et des constructeurs, où s’affrontent Lenovo, Founder Group et Hewlett-Packard.

Une guerre sur le deuxième marché mondial des PC qui a pris une tournure nouvelle avec l’adoption massive des processeurs à bas prix d’AMD, mais surtout par la réduction des marges, avec un prix au PC sans système d’exploitation qui atteint les 3.600 yuans, moins de 300 euros ! La décision de Dell est donc un choix de raison, le premier fabricant mondial de PC, qui ne distribue que des ordinateurs motorisés par Intel, ayant choisi de conserver sa marge, plutôt que d’entrer dans le jeu de la concurrence et de changer de stratégie technologique en adoptant les architectures d’AMD, avec tous les risques que cela comporte. Il faut dite aussi qu’avec sa politique tarifaire sur les micros ordinateurs d’entrée de gamme qui n’est plus en phase avec le marché, les livraisons de PC et serveurs Dell en Chine n’ont progressé que de 24% au deuxième trimestre, marquant un net repli par rapport aux 42% enregistrés au premier trimestre. Un choix de raison, mais dicté par le marché? Dell va perdre sa place de second en Chine, et régresser à la quatrième place. Pourtant, son rythme de progression des livraisons reste supérieur à celui du marché chinois, qui n’est ‘que’ de 19%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur