Dell renforce son offre Linux-Ubuntu

Logiciels

Le constructeur américain innove. Il propose depuis quelques jours des notebooks équipés avec Ubuntu 8.04

Dell continue à miser sur l’alternative à Microsoft. Sans pour autant parler de véritable divorce, de nouvelles machines pro et grand public (principalement des notebooks) tourneront désormais sous Linux Ubuntu. Il aura fallu attendre quatre mois entre la sortie de la dernière version définitive d’Ubuntu (la 8.04) et cette nouvelle gamme de Dell. Un délai de mise en place nécessaire pour vérifier la prise en charge de la compatibilité des configurations de l’OS.

Le texan devrait donc proposer dès le mois d’août Ubuntu sur 2 nouvelles machines : le XPS M1530N et le Studio 15N. Ces deux machines seront disponibles en France.

Les premières machines équipées d’Ubuntu sont arrivées sur le marché américain au mois de mai 2007. Ubuntu était alors disponible sur deux PC desktop et un notebook, l’Inspiron E1505n.

Outre cette montée en puissance du côté du libre, l’originalité de la mesure tient dans la méthode du constructeur pour intégrer Ubuntu. Rappelons en effet que le choix du système libre est intervenu après vote des internautes sur les sites Direct2Dell et ideastorm.com. Deux URL qui permettent au groupe de mieux comprendre les désirs de ces clients. Plus de 100.000 personnes ont déposé des requêtes sur ces deux sites. Ils y expliquent quelles sont les distributions de Linux qu’ils préfèrent, et sur quelles machines Dell devrait les proposer. Des informations qui sont du pain béni pour la firme américaine.

Originaire d’Afrique du Sud, Ubuntu connaît un succès croissant, très “communautariste”, initialement très prisé des étudiants.

Dans un communiqué Dell explique le pourquoi de la méthode : ” Vos retours ont porté sur la flexibilité et nous avons constaté une demande récurrente concernant une plate-forme qui permet d’installer le système d’exploitation de son choix. Nous écoutons et en conséquence, nous travaillons avec Novell pour certifier nos produits clients et ordinateurs Linux “. Le constructeur oriente donc sa politique vers la prise en compte des habitudes des utilisateurs. Dell rend Linux accessible au plus grand nombr e en laissant par exemple le choix de la langue pendant le premier processus de démarrage de la machine.

L’américain précise également qu’il sera désormais plus simple de désinstaller les logiciels présents sur une machine nouvellement achetée.

Pour Dell, ce type d’initiative (ainsi qu’un nouveau type de distribution) devrait permettre au groupe de reprendre la main un an après avoir perdu la première place mondiale au profit de HP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur