Dell : résultats en baisse de 63 %

Cloud

La faiblesse de la demande du marché des entreprises a baissé sur le chiffre d’affaire de Dell. Le constructeur s’attend à une reprise “forte”.

La récession continue de frapper les comptes des constructeurs informatiques. Particulièrement ceux de Dell. Le constructeur texan affiche un recul de son chiffre d’affaires de 63 % sur son premier trimestre fiscal 2010 (clos le 1er mai). Les revenus net sont tombés à 290 millions de dollars contre 784 un an plus tôt et le chiffre d’affaires est passé de 16 à 12,34 milliards de dollars (-23 %). Les résultats incluent cependant les 185 millions de dollars de dépenses dus à la restructuration de l’entreprise.

“Nous poursuivons la transformation de l’entreprise sur ses coûts et renforçons la trésorerie”, a commenté le p-dg Michael Dell. “Rétablir les coûts et posséder la souplesse d’investir dans notrebusiness nous apportera une position favorable lorsque les dépenses IT repartiront.”

Si Michael Dell reconnaît que les signaux de reprise sont mitigés, il n’en prépare pas moins sa société à répondre “à un puissant cycle de renouvellement”. Du moins en est-il convaincu. Un remplacement des équipements qui se manifestera par la forte demande en solutions de virtualisation et de gestion de services.

En matière de virtualisation, Dell est prêt à répondre aux besoins avec sa 11e génération de serveur PowerEdge et solutions de stockage Equalogic, soutient le dirigeant et fondateur. Sur le marché mondial du serveur sur le premier trimestre 2009, Dell a cependant enregistré la plus forte baisse (-31 %) en valeur parmi les 5 premiers constructeurs, selon IDC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur