Dell affiche un bénéfice en chute libre au premier trimestre

PCRégulations

Dell, qui fait l’objet d’une proposition de rachat contestée, a vu son bénéfice net fondre de 79% à 130 millions de dollars au premier trimestre de son exercice 2014 décalé.

Sous la pression des marchés, Dell a vu son bénéfice net chuter au premier trimestre clos le 3 mai 2013. Le groupe texan, qui fait l’objet d’une proposition de rachat et de retrait de la cote soutenue par son fondateur, n’a pas présenté de prévisions pour l’avenir.

Le bénéfice recule de 79%

Au premier trimestre de son exercice 2014 décalé, Dell a généré un bénéfice net de 130 millions de dollars, contre 635 millions un an plus tôt, soit une chute de 79% (normes GAAP). Son bénéfice par action plafonne à 7 cents, contre 36 cents, un an plus tôt.

Quant au chiffre d’affaires présenté jeudi 16 mai par le troisième fabricant mondial de PC, il a reculé de 2% à 14,1 milliards de dollars. Cependant, le CA reste supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 13,5 milliards de dollars.

L’entreprise, qui cherche à se réorienter dans les services IT, a vu les revenus de son activité solutions d’entreprise (serveurs et stockage) progresser de 10% à 3,1 milliards de dollars. Sa branche services (infrastructure, cloud et sécurité) a gagné 2% à 2,1 milliards de dollars et son actvité logiciels en devenir a enregistré des résultats conformes aux objectifs de Dell (295 millions de dollars).

En revanche, les revenus de la branche « End User Computing » ont reculé de 9%, à 8,9 milliards de dollars, confirmant la dégradation du marché mondial du PC.

Dell va-t-il quitter les marchés ?

Le groupe américain ne peut fournir de perspectives compte tenu des offres dont il fait l’objet. Son fondateur, Michael Dell, propose de mener à bien une opération de rachat à effet de levier (LBO) qui valoriserait Dell 24,4 milliards de dollars, soit 13,65 dollars par action. Soutenu par le fonds Silver Lake, l’entrepreneur souhaite une sortie du Nasdaq.

À l’inverse, ses principaux opposants, l’actionnaire militant Carl Icahn et le fonds Southeastern militent pour que les actionnaires conservent leurs titres actuels et puissent recevoir un versement exceptionnel de 12 dollars par action en numéraire ou en nouvelles actions.

Dans ce contexte troublé, l’action Dell a clôturé en légère baisse à 13,43 dollars jeudi soir au Nasdaq, avant de perdre 0,22% à 13,40 dollars lors des échanges après-Bourse.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur