Dell voit son bénéfice reculer de 18 % au second trimestre

PCRégulations

Parallèlement à l’annonce d’un bénéfice net en recul de 18 % à 732 millions de dollars au second trimestre de son exercice fiscal 2013, le vendeur américain de PC Dell a révisé à la baisse ses prévisions annuelles.

Devancé par HP et Lenovo sur le marché mondial du PC, le groupe américain Dell a révisé à la baisse ses prévisions annuelles mardi lors de la publication de résultats trimestriels décevants.

Au second trimestre de son exercice 2013, clos le 3 août 2012, Dell a vu son bénéfice net reculer de 18 % à 732 millions de dollars. L’entreprise a par ailleurs généré un chiffre d’affaires de 14,5 milliards dollars sur le trimestre, en baisse de 8 % sur un an (normes GAAP).

Dans l’attente de Windows 8

La conjoncture économique et le recul de la demande de PC ont influencé à la baisse les résultats de la multinationale. Ainsi, les revenus issus de la vente de PC Dell et de produits associés ont baissé de 14 % sur un an.

La situation devrait rester tendue sur le trimestre en cours, étant donné que de nombreux clients attendent l’arrivée fin octobre du nouvel OS de Microsoft, Windows 8, pour renouveler leur parc d’ordinateurs.

« Compte tenu de l’environnement économique incertain et du recul de l’activité grand public », Dell estime que ses revenus sur le trimestre en cours vont baisser de 2 à 5 % par rapport à ceux du second trimestre.

Au-delà du PC, les services

Hors des ventes de PC qui ont diminué sur l’ensemble des régions du monde où s’active Dell, la multinationale progresse. Ainsi, les revenus de sa division solutions et services pour les entreprises (virtualisation, cloud computing, stockage, conseil IT) ont progressé de 6 % à 4,9 milliards de dollars au deuxième trimestre. L’entité représente désormais 34 % du résultat consolidé de Dell et plus de 50 % de sa marge.

À elles seules, les ventes de serveurs et produits réseau ont progressé de 14 % sur un an. Également rentable, l’unité Dell services (intégration, support, protection de données) a gagné 3 % au second trimestre.

Quoi qu’il en soit, la multinationale reste fragilisée par son activité PC dont les ventes représentent encore 50 % de ses revenus. Dell a donc lancé un avertissement sur ses résultats globaux. Sur l’ensemble de son exercice fiscal, la société américaine, qui finalise l’acquisition de Quest Software, table sur un bénéfice par action « d’au moins 1,70 dollar » hors éléments exceptionnels, contre 2,13 dollars jusqu’ici.

Suite à cette annonce, l’action Dell a perdu 4,5 % à 11,79 dollars mardi soir au Nasdaq, lors des échanges après Bourse.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur