Dell : des serveurs PowerEdge C8000, en haut de gamme, très modulaires

Cloud
Dell PowerEdge C8000, sleds simples ou doubles_

Dell annonce la disponibilité d’une nouvelle gamme de serveurs 4U, pour le créneau haut de gamme dit hyperscale : les PowerEdge C8000. Très modulaires, grâce à leurs multiples configurations de modules ‘sleds’.

Positionnée sur le marché des serveurs ‘hyperscales’ (très forte évolutivité) notamment orienté vers le big data, la nouvelle série PowerEdge C8000 de Dell s’affiche dans la classe C – du très haut de gamme dans la famille des serveurs X86.

Cette nouvelle gamme s’inscrit dans la stratégie de l’activité DCS (Datacenter solutions) du géant mondial, qui a été créée il y a 5 ans et dont l’équipe de développement compte plus d’une centaine de spécialistes.

Initiée il y quelques mois, par les PowerEdge C6220 de la 12e génération (cf. notre article : Dell détaille ses PowerEdge 12G à base de Xeon E5), « cette série C répond à deux familles de clients », comme nous l’a expliqué Ed English, directeur marketing EMEA :

« – initialement, cette classe C a répondu aux besoins des géants de l’hébergement, comme Amazon ou autres Google : une ‘scalabilité’ massive, donc à très grande échelle, mais ‘customisée’ (sur mesure) ; une bonne cinquantaine de clients sont concernés ;

– plus récemment, c’est le besoin de plateformes optimisées pour un nombre croissant de moyens ou grands comptes. Selon nos récentes enquêtes sur le terrain, les critères sont clairs: il leur faut du ‘standard’, des processeurs très puissants mais toujours dans la gamme X86 (Intel ou AMD) et des machines capables de fonctionner dans des datacenters où la température ambiante globale ne doit pas excéder les 35°C. »

Un autre critère s’affirme : pouvoir assurer la maintenance et ou les interventions sur la façade avant, celle ‘froide’ – ce que les centres hébergeurs, entre autres, apprécient.

Cette nouvelle gamme, qui est prévue pour des infrastructures partagées, permet de mêler cartes mères de serveurs et unités de stockage dans le même rack. L’architecture présente l’avantage d’être très modulaire, grâce à une subdivision en modules tiroirs extractibles à chaud, que Dell appelle des ‘sleds’, comme introduits il y a quelques mois sur les C6220.

Dell PowerEdge C8000 agencement des sleds
Dell PowerEdge C8000: agencement des sleds, simples ou doubles

Ainsi, les nouveaux PowerEdge C8000, au format 4U, peuvent accueillir jusqu’à 8 sleds (d’un demi-U chacun, donc) ou 4 doubles-sleds, permettant de ‘mixer’ diverses combinaisons de configurations, entre des cartes serveurs mono ou bisockets, avec GPU ou non, des disques durs ou des unités SSD…

Ce qui contribue à leur ouvrir une autre perspective de commercialisation : celle du HPC (high performance computing).

Ces sled sont l’idéal pour des charges de traitement qui requièrent de la flexibilité et des extensions pour du calcul intensif, du big data (Hadoop) et de l’hébergement ou infrastructure ‘cloud’.

Trois modèles Dell PowerEdge C8000, avec diverses options ‘sleds’

Cette nouvelle gamme a été conçue autour du processeur Intel Xeon E5-2600. Elle vient compléter, vers le haut, le portefeuille des serveurs PowerEdge 6000 (il n’est pas question de modèle 7000…).

Chaque nœud microserveur accueille deux processeurs de nouvelle génération pouvant accueillir jusqu’à 8 cœurs par processeur, avec 2,5 Mo de mémoire cache par cœur ; la technologie Turbo Boost 2.0 d’Intel et les chipset c600 d’Intel. La puissance de calcul par watt est 70 % supérieure à celle de la précédente génération.

Il est possible d’intégrer deux formats de ‘sleds’ – ou modules tiroirs extractibles, avec toutes les combinaisons possibles par châssis : soit 8 mono-sleds serveurs (compute) ou 4 double-sleds avec coprocesseur graphique (ou GPU) ou 4 double-sleds de stockage, par exemple, ou modules d’alimentation :

  • le PowerEdge C8220 ‘compute sled’ : il accueille jusqu’à 8 serveurs dans un châssis C8000, avec des ‘mono-sleds’ ; jusqu’à 16 processeurs peuvent entrer dans un tel rack ; sleds simples, sleds de calcul sur 2 sockets, avec 16 connecteurs de mémoire DIMM et jusqu’à deux unités disques SATA ou unités SSD de 2,5 pouces par nœud de calcul ;
  • le PowerEdge C8220X ‘compute/GPU sled’ : d’une densité supérieure en mémoire et en processeurs, y compris les GPU (processeurs graphiques Nvidia, typiquement) ou des modules accélérateurs ; donc, particulièrement adaptés à des application scientifiques ou du calcul intensif ; configuration avec sled double, sled de calcul de 2 sockets (avec option de GPU, ou coprocesseur graphique), avec 16 connecteurs de mémoire DIMM, et jusqu’à 12 unités disques de 2,5 pouces ou 4 unités disques SAS, SATA ou SSD de 3,5 pouces par nœud de calcul ;
  • le PowerEdge C8000XD ‘storage sled’ : il permet d’intégrer 1,4 fois plus de densité de stockage en local dans ce même format 4U. Configuration : double sled pour le stockage, jusqu’à 12 unités disques SAS/SATA de 2,5 ou de 3,5 pouces, ou 24 unités SSD de 2,5 pouces.

Cette nouvelle série de serveurs et leur châssis C8000 sont annoncés comme disponibles ce mois de septembre.


Prix: à titre indicatif, une configuration complète intégrant le châssis C8000, les éléments du rack, deux ‘sleds’ d’alimentation (de 2×1400 W chacun), 8 serveurs C8220 au format ‘single-sled’ (avec 2 processeurs Intel Xeon E5-2620,  64 Go de mémoire,  2 disques SATA 2,5″ de 1 To,  est chiffrée à 39.378 euros HT.  (mise à jour: 21 sept.)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur