Dell va lancer des PC portables HSDPA

Régulations

Cette super 3G, qui permet des débits proches de l’ADSL en mobilité, sera proposée en partenariat avec l’opérateur Vodafone

Selon nos confrères de

Silicon.com, Dell s’apprête à commercialiser des PC portables intégrant nativement un composant HSDPA permettant un accès sans fil à Internet à haut débit. Ces machines seront lancées en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne d’ici six mois. Le réseau utilisé sera celui de Vodafone (SFR en France). Evolution de la 3G (UMTS), le HSDPA promet, pour ne pas changer, des débits encore plus élevés et une meilleure souplesse d’utilisation. Mais là où l’UMTS a mis beaucoup de temps à être déployé et lancé, l’arrivée du HSDPA (pour High speed downlink packet access) pourrait être beaucoup plus rapide. Car cette technologie ne nécessite pas un nouveau réseau, mais l’adaptation du réseau 3G existant. Le HSDPA permet de dépasser le mégabit par seconde contre 350 kb/s pour l’UMTS (3G) et 200 pour l’Edge. On s’approche ainsi du confort de l’ADSL en situation de mobilité, ce qui permet plus de confort et la possibilité d’échanger des fichiers lourds comme la vidéo. Dell sera ainsi le premier constructeur à proposer des portables HSDPA et espère convaincre les cadres nomades déjà habitués aux connexions Wi-Fi ou 3G. Sauf que le HSDPA n’est pas encore déployé par les opérateurs européens. Même si cela ne saurait tarder. Mais les PC de Dell pourront également se connecter en 3G et en Edge. En France, Orange a déjà annoncé le lancement officiel de sa première carte pour PC portable 3G/HSDPA ! Cette carte est commercialisée début novembre 2005 au prix de 49 euros HT dans le cadre d’une souscription d’un abonnement Business Everywhere de 24 mois. Aujourd’hui, le HSDPA est réellement accessible sur l’Ile de Man, où il est testé par Manx Telecom, filiale de O2 et Lucent, pour un lancement cette année (voir notre article). De son côté, Samsung a annoncé qu’il fournira à l’opérateur britannique Vodafone de nouveaux combinés HSDPA équipés de puces de l’américain Qualcomm.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur