Dell va renforcer sa présence sur le sol chinois

Régulations

Un bel exemple de la puissance du réalisme économique

L’entreprise américaine n’a pas l’intention de boycotter l’empire du Milieu. Qui oserait d’ailleurs ? Le groupe reste néanmoins discret sur cette annonce qui intervient dans un contexte international plutôt défavorable.

C’est donc l’agence de presse China News, qui publie l’information sur son site Web.

Selon cette dernière, Dell se lance à la conquête du pays. Il espère ainsi signer 1.000 accords de partenariat avec des sociétés chinoises d’ici la fin de l’année.

Il faut dire que la situation économique du groupe texan n’est pas très bonne.

Pour le quatrième trimestre de son exercice, clos au 1er février, Dell a fait état d’un bénéfice de 679 millions de dollars, soit un bénéfice par action (bpa) de 0,31 dollar, contre 726 millions (32 cents) un an plus tôt.

Pour redresser la barre, la direction du navire Dell a d’ailleurs décidé de mettre en place un plan d’économies de 3 milliards de dollars par an sur la période 2009-2011.

Min Yida, le président de la division chinoise de Dell a expliqué à cette occasion que “la Chine est le second marché le plus important pour Dell. Dans ce cadre, la signature de partenariats commerciaux est une très bonne nouvelle.”

Selon Yida, l’ambition de Dell est “d’établir des relations à long terme avec les entreprises chinoises.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur