Dell – VMware : un schéma de fusion inversée est esquissé

CloudData & StockageDatacentersStockageVirtualisation
Dell EMC

Vers une nouvelle manoeuvre stratégique de Dell EMC ? La branche VMware pourrait servir de pivot pour signer un retour en Bourse.

Mais que se passe-t-il entre Dell EMC et VMware ?

La firme texane possède actuellement 80 % de VMware suite à son rachat d’EMC pour 67 milliards de dollars en 2015.

Le spécialiste des solutions de virtualisation pourrait faire l’acquisition du groupe présidé par Mickael Dell au gré d’une fusion-acquisition.

Dans la perspective d’une fusion inversée (qui l’un des scénarios avancés par CNBC), VMware pourrait acquérir l’ensemble Dell EMC et procéder ainsi à l’une des plus grosses manoeuvres de concentration dans le secteur IT.

Après avoir quitté la Bourse, Dell pourrait donc retourner en cotation dans une nouvelle configuration sous la houlette de VMware en évitant un retour en mode IPO (offre publique d’achat).

Mais il y a beaucoup de spéculations en l’état actuel. De son côté, Bloomberg évoquait un autre projet pour mettre Pivotal (fournisseur de logiciels et services cloud, une filiale d’EMC intégrée dans la sphère du nouveau Dell) sur un piédestal en Bourse (voir article sur ITespresso.fr).

Vers une nouvelle configuration ?

C’était le sujet de l’actualité IT de l’année 2013 : l’extraction de Dell de la Bourse avec le soutien  du fonds d’investissement Silver Lake. Elle avait donné lieu à une grosse bataille au niveau de l’actionnariat.

A l’époque, on ne parlait pas encore d’un rapprochement entre Dell et EMC. Il s’agissait surtout de ne plus exposer Dell aux vicissitudes de la Bourse dans un contexte de forte baisse de l’activité traditionnelle de ventes de PC.

Néanmoins, même après l’acquisition d’EMC par Dell en 2015, VMware a conservé sa place sur le New York Stock Exchange (NYSE). Elle demeure valorisée 60 milliards de dollars et pourrait servir de pivot en cas de retour de Dell EMC en Bourse.

Parallèlement, les tendances technologiques ont évolué : les entreprises regardent davantage le potentiel du cloud en écartant les solutions traditionnelles de virtualisation de VMware.

D’un côté, la firme de Michael Dell a transformé son activité en donnant la priorité à la fourniture de logiciels et de services cloud à destination des entreprises et de leurs data centers (et en lâchant du lest sur le volet de la vente de PC).

De l’autre, VMware doit adapter son offre à l’ère du Cloud sur fond de guerre de plateformes mondiales (Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud Platform…).

Selon CNBC, un conseil d’administration de Dell EMC devrait se tenir le mois prochain pour étudier les différentes options stratégique et redonner un nouvel élan et une certaine cohérence dans les orientations. Un retour en Bourse devient plausible sous cet angle.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur