Dell XPS 18 : une conception transportable du tout-en-un

Poste de travail
dell-xps-18

Panneau tactile ultra-fin, batterie intégrée, socle amovible : le Dell XPS 18, sous Windows 8, matérialise une conception transportable du format tout-en-un.

Silhouette peu commune pour le Dell XPS 18, dont le panneau tactile ultra-fin, la batterie intégrée et le socle amovible matérialisent une conception transportable du tout-en-un.

Dictée notamment par l’avènement de Windows 8, la montée en puissance du facteur de forme monobloc est source d’initiatives.

Dell, qui s’aventure sur un terrain dont il n’est guère familier malgré quelques escarmouches l’année passée, emboîte le pas à Sony et son modèle VAIO Tap 20, commercialisé depuis octobre dernier.

Un fauteuil pour deux

Même allure pour les deux machines, mais Dell prend l’avantage en termes de gabarit.

À 18,4 pouces contre 20 pouces chez Sony, on perd en surface d’affichage, mais l’affinement de l’écran et le soin apporté à l’usinage du châssis d’aluminium se font ressentir sur la balance : 2,50 kg pour le plus lourd des XPS 18, quand son homologue pèse au bas mot 5 kg.

En outre, le rendu plafonne à 1600 x 900 points sur le Vaio Tap 20 (contre 1920 x 1080 points pour le XPS 18). La différence est moins perceptible en termes d’autonomie constructeur, annoncée dans les deux cas à 5 heures environ. Suffisant pour déplacer le PC d’un point à un autre pour “recréer un espace de travail”, comme le souligne Dell.

Convertible en tablette grand format via son socle modulaire qui peut basculer à l’horizontale, le dispositif trouvera tout de même préférentiellement sa place dans la sphère domestique, en tant qu’auxiliaire de partage de contenus.

S’il n’est pas exclu que le concept, appréhendé sous l’angle du point d’affichage dynamique, en vienne à séduire les petits commerces ou encore l’hôtellerie, tout scénario de productivité semble proscrit.

Un compagnon domestique

Le XPS 18 semble effectivement taillé pour accompagner l’expérience collective de divertissement, avec Windows 8 à la baguette pour tirer parti de la technologie tactile multitouch à 10 points de contact.

L’offre dans son ensemble s’inscrit dans cette logique. À titre indicatif, la configuration maximale inclut un processeur Intel Core i7 bicœur avec solution graphique HD 4000, 8 Go de mémoire vive et un SSD de 512 Go.

La version d’entrée de gamme, qui s’articule autour d’un Pentium 2117U (bicœur à 1,8 GHz), conserve trois ports USB, mais se contente d’un disque dur de 320 Go. Elle s’affichera à 999 euros TTC à compter du 16 avril.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur