Deloitte Consulting devient IneumConsulting

Cloud

Pas facile d’inventer un nom ayant une résonance internationale et laissant une impression de dynamisme…

La nouvelle tendance du mois de septembre vient confirmer que les pirates ciblent de plus en plus leurs victimes, réduisant leurs attaques massives par courriels au profit de méthode autrement plus dangereuses.

Le réseau mondial de laboratoires de surveillance des menaces et d’analyse de Sophos a identifié en septembre 4.080 nouvelles menaces, soit le double d’août (1.998), ce qui porte le nombre total de programmes malicieux couverts par l’éditeur à 190.745. Au niveau du classement, on ne note aucune nouvelle entrée en septembre (les cinq premiers conservant la même place qu’en août). En revanche, la proportion de courriels infectés poursuit sa chute (un sur 300, soit 0,33 % du total). “Septembre a été chargé pour les criminels sur Internet, puisqu’ils ont créé deux fois plus de nouvelles menaces qu’au cours du mois précédent“, commente Christian Pijoulat, directeur général de Sophos France et Europe du Sud. “Les nouveaux codes malicieux que nous détectons aujourd’hui peuvent être bien plus dangereux que les vers anciens qui dominent encore le classement. Ils ont souvent pour but de dérober des informations sensibles, avec des conséquences qui peuvent être extrêmement graves tant pour la réputation de l’entreprise que pour ses résultats. Nous recommandons donc fortement la mise en ?uvre d’une solution de sécurité globale, qui protège contre toutes les menaces, à la fois connues et inconnues.”

Le Top 10 Sophos de septembre

1. – 18,4% – Netsky-P 2. – 14,1% – Mytob-AS 3. – 6,3% – Bagle-Zip 4. – 5,4% – Nyxem-D 5. – 5,3% – Netsky-D 6. – 3,0% – Mytob-E 7. – 2,9% – Mytob-C 8. – 2,8% – Zafi- B 8. – 2,8% – MyDoom-O 10. – 2,7% – MyDoom-AJ Les autres virus, non mentionnés dans cette liste, sont responsables de 36,3% des infections détectées au mois de septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur