Delphine Ernotte-Cunci, dga France Télécom: comment se préparer à Free…

Réseaux

Dans un entretien avec le quotidien Le Figaro, Delphine Ernotte Cunci, dga de France Télécom (Orange France) explique comment le groupe se prépare à l’arrivée de Free

Delphine Ernotte-Cunci, qui a été nommée dga de France Télécom au 1er novembre (*), explique, dans un entretien avec le quotidien national, que le géant des télécoms n’attend pas l’arrivée de Free sans rien faire.

Commentant les résultats de la récente enquête de l’autorité Arcep sur la qualité de service des opérateurs mobiles, où Orange arrive en tête, la dirigeante relève que “sur l’Internet mobile, en particulier, Orange permet de télécharger des fichiers ou d’envoyer des documents de 2 à 5 fois plus vite que ses concurrents» [mesures faites sur des ordinateurs portables avec clé 3G].
Selon la directrice d’Orange France, citée par le Figaro de ce 14 novembre, le groupe investirait chaque année 2,6 milliards d’euros dans le réseau en France. Sur les licences 4G, France Télécom “n’a pas hésité à débourser 287 millions d’euros pour acheter des fréquences supplémentaires». Ce qui devrait contribuer à apporter “30% de débit supplémentaire [par rapport à SFR] dans les grandes villes.» (…)
Ce sont près de 35.000 personnes qui travailleraient sur les réseaux du groupe.

Commentant ces chiffres et l’arrivée attendue de Free, Delphine Ernotte Cunci observe: “Des prix bas, c’est bien, mais il faut aussi que le service marche et marche bien. (…) Nous sommes tout à fait conscients des qualités de Free, mais aussi très conscients en nos atouts».

A la question “La contre-offensive Sosh fonctionne-t-elle?“, elle répond: “Nous avons conquis 15.000 clients en un mois, 50.000 fans sur Facebook… (…). Sosh est en ligne avec nos prévisions.»
L’offre Open [fibre optique] a franchi la barre du million d’abonnés. “Nous avons lancé Open Fibre, qui marche très bien» [couplage mobile et fibre optique], ajoute la dga de France Télécom.
Toujours à propos de la fibre optique, elle relève: “A la fin 2011, Orange comptera près de 100.000 clients fibre et sera en mesure de connecter 900.000 foyers. Pour Orange, la fibre est un vrai instrument de reconquête des clients, notamment à Paris».
A la question “sera-t-il mis fin à l’illimité dans les forfaits Internet ADSL?», la dga répond: “On accuse de vouloir brider les débits; c’est tout le contraire: nous ne cessons de les augmenter (…)». Bref, il n’est pas question de mettre fin à l’illimité : “Nous sommes simplement en discussion avec les grands fournisseurs de contenus américains pour qu’ils intègrent mieux le risque d’encombrement des réseaux. Nous ne voulons pas que certains [usagers] envoient par exemple un film 6 ou 7 fois pour être sûr qu’il arrive bien. C’est un gaspillage insensé de nos infrastructures». (…)
_______

(*) Diplômée de l’Ecole Centrale de Paris, Delphine Ernotte-Cunci, 43 ans, est entrée chez France Télécom en 1989. Après avoir occupé divers postes fonctionnels, notamment à la recherche et au développement, elle a évolué dans le management commercial, comme directrice d’agence distribution et directrice régionale Centre Val de Loire, avant de devenir directrice de la communication et du sponsoring France.  Depuis le 1er novembre 2011, elle  est directrice générale adjointe du Groupe, et  directrice exécutive d’ Orange France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur