Départ surprise du p-dg de GFI Informatique

Cloud

Jacques Tordjman sera remplacé par l’actuel directeur général délégué et administrateur Vincent Rouaix

La publication des résultats du français GFI Informatique a été quelque peu éclipsée par l’annonce surprise du départ de son p-dg et fondateur Jacques Tordjman. Ce dernier n’a pas expliqué les raisons de ce départ et s’est contenté d’indiquer qu’il sera remplacé par l’actuel directeur général délégué et administrateur Vincent Rouai. Ce dernier entrera en fonction le 20 mai.

Le nouveau p-dg prenda la direction d’une entreprise dont les résultats sont en progression. En 2008, GFI fait état d’ un bénéfice net de 14,3 millions d’euros, en progression de 2,1%. Le résultat opérationnel courant est quasi-stable, à 44,9 millions d’euros contre 44,8 en 2007, soit 5,80% du chiffre d’affaires. Les ventes s’élèvent à 768,1 millions d’euros, en hausse de 11,6%. A périmètre et taux de change constants, elles ressortent en progression de 2,9%.

“Le groupe a maintenu ses performances en 2008 malgré l’arrivée de la crise financière au dernier trimestre grâce à la mise en oeuvre du plan de développement durable et profitable”, souligne Jacques Tordjman, cité dans le communiqué.

Ce plan prévoyait notamment une réduction des structures de coûts et l’amélioration de la gestion du besoin en fonds de roulement.

Pour 2009, GFI vise un milliard d’euros de chiffre d’affaires et une rentabilité située entre 9 et 10% à l’horizon 2010.

“Au-delà de l’année 2009, où la priorité est de continuer à améliorer la génération de trésorerie à volume d’activité et résultats stables, le groupe confirme ses objectifs définis dans le cadre de son plan de développement pluriannuel”, précise-t-il dans un communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur