Dépenses informatiques: l’Europe fera mieux que les USA

Cloud

Gartner estime que les budgets informatiques des entreprises devraient connaître cette année leur plus forte augmentation depuis l’éclatement de la bulle Internet en 2001

Les entreprises vont-elles casser leurs tirelires pour investir dans l’informatique en 2006 ? Pour le cabinet d’études Gartner, la réponse est oui. Mieux, ces dépenses devraient être les plus importantes depuis 2001.

Selon Gartner, les responsables informatiques de quelque 1.400 entreprises en Asie, en Europe et en Amérique du Nord vont augmenter leurs budgets informatiques de 2,7 % cette année. La croissance avait été de 2,5 % en 2005. Mais le plus intéressant concerne la répartition géographique. Pour le cabinet, la hausse des investissements informatiques des sociétés européennes dépassera celle des entreprises américaines pour la première fois depuis cinq ans. Les budgets informatiques en Europe afficheront une hausse moyenne de 2,9 % en 2006, a précisé Gartner, contre 1,4 % en 2005. Aux Etats-Unis, les budgets seront en augmentation de 2,7 %, contre 3,2% l’an dernier. Ces bons chiffres tranchent cependant avec ceux de Forrester diffusés il y a quelques semaines. Pour cet autre analyste, les entreprises européennes vont augmenter leurs dépenses en 2006 de seulement 1,6 %. La situation n’est pas plus favorable en France. Au contraire. Les entreprises hexagonales déclarent qu’elles n’augmenteront leurs dépenses informatiques que de 0,4 %, loin derrière le Royaume-Uni (3,4 %) et l’Allemagne (2,3 %). 83 % des dépenses IT des entreprises françaises seront consacrées à la maintenance et au support quotidien et 17 % à de nouveaux investissements.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur