Les dépenses IT en 2015 victime du dollar fort

CloudDatacentersLogicielsMobilitéPoste de travail
37 % de croissance pour Lenovo !

Selon les prévisions du Gartner, les dépenses IT pour l’année 2015 vont se contracter de 1,3 %. La principale raison de cette baisse réside dans l’appréciation du dollar. Le recul des ventes d’équipements et des télécoms pèse également.

Après le premier trimestre, Gartner livre ses dernières prévisions sur les dépenses IT pour l’année 2015. Pour le cabinet de conseil, les investissements IT vont reculer de 1,3 % à 3 660 milliards de dollars – contre environ 3 710 milliards en 2014. Cette baisse a une cause principale : l’appréciation du dollar par rapport aux autres monnaies. Sans cette variation des taux de change, Gartner prévoit une croissance de 3,1 % des dépenses IT. Une situation temporaire, explique Richard Gordon, analyste au Gartner, « l’année prochaine, nous devrions retrouver une situation de change normale ».

Ce « choc des monnaies » ne doit cependant pas cacher les performances ou les ralentissements des différents secteurs de l’IT. Dans le détail, les investissements dans les datacenters restent stables par rapport à l’année dernière (+ 0,4 % à taux de change courant, à 142 milliards de dollars). L’impact du taux de change est bien réel sur ce marché où les fournisseurs sont principalement américains. « Le prix des serveurs a mécaniquement augmenté de 20 à 25 % par exemple pour la zone euro », précise l’analyste.

Les dépenses dans les logiciels d’entreprise seront en augmentation de 2,3 % (contre 4,3 % en 2014) à 320 milliards de dollars. Une variation qui s’explique en partie par une migration des entreprises vers Office 365 et par l’adoption du modèle SaaS, qui impacte les modèle de licence traditionnels. Une bascule qui porte désormais sur l’ensemble du marché des logiciels, même si certaines catégories comme le CRM affichent une certaine avance.

Télécom et terminaux en berne

Le secteur le moins dynamique est celui des services télécoms (-2,6 %) à 1572 milliards de dollars. Ce recul s’explique par la réduction des investissements dans les réseaux matures comme aux Etats-Unis et en Europe de l’Ouest. Un arrêt temporaire, car les opérateurs vont bientôt regarder les développements de la 5G et donc organiser leur plan d’investissement.

Autre secteur touché, les terminaux (smartphones, tablettes et PC) en berne de 1,2 % à 685 milliards de dollars. En cause, les faibles ventes de PC dans les zones Europe, Russie et Japon, plombées par la hausse du dollar. Sur la partie smartphone, Gartner constate une accélération des ventes de téléphones low cost par rapport au haut de gamme.

Pour les prochaines années, le cabinet de conseil table sur un taux de croissance stable à trois ans : + 2,9 % en 2016, puis 2,8 % en 2017 et 2,6 % en 2018.

A lire aussi :

Manuel Valls encadre les dépenses IT des ministères, la Disic à la manœuvre

Les dépenses IT augmentent peu, mais les DSI s’imposent

Crédit Photo : Vladislav Kochelaevs – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur