Dépenses IT : la croissance ralentit, un « effet Chine-USA » ?

La guerre commerciale Chine – États-Unis ? Elle n’a « pas encore d’effet direct sur les dépenses IT », pour reprendre les termes de Gartner.

Le cabinet américain a toutefois revu à la baisse ses prévisions pour 2019. Il évoque désormais un investissement global de 3 732 milliards de dollars. Soit à peine plus qu’en 2018 (+ 0,4 %)*.

La plus forte baisse en valeur d’une année sur l’autre est à imputer au hardware : – 5,3 %, à 675 milliards de dollars.

Deux autres segments sont dans le rouge : le datacenter (- 2,5 %, à 205 milliards de dollars) et les services de communication (1 364 milliards, soit – 1,1 %).

À l’inverse, le dépenses affichent une hausse de 8,8 % pour les logiciels (457 milliards de dollars) et de 3,7 % pour les services (1 031 milliards).

Les solutions de sécurité connaissent une progression notable : + 10,5 %.
Les logiciels devraient eux aussi enregistrer une croissance à deux chiffres en 2020 : + 10,9 %, à 507 milliards de dollars. Le taux serait similaire en 2021 (+ 10,5 %).

Dans le même temps, les services de communication repasseraient au vert et resteraient le principal poste de dépenses : 1 384 milliards de dollars en 2020 (+ 1,5 %), puis 1 413 milliards en 2021 (+ 2,1 %).

Retour à la croissance également envisagé pour :

– le hardware : + 1,2 % en 2020 (683 milliards de dollars), puis + 0,4 % en 2021 (685 milliards) ;

– le datacenter : + 2,6 % en 2020 (210 milliards de dollars), puis 1 % en 2021 (212 milliards).

gartner-depenses-it-q3-2019Entre 2018 et 2019, la croissance s’élèvera à 3,5 % aux États-Unis ; à 0,1 % en Chine.

* Dont 182 milliards de dollars pour le cloud public (80 milliards sur le SaaS) et 114 milliards dans la cybersécurité.

Photo d’illustration via Shutterstock.com