Les dépenses IT augmentent peu, mais les DSI s’imposent

DSIProjets

Le cabinet Gartner table sur une croissance anémique des dépenses IT mondiales en 2015. Mais les DSI garderaient le contrôle de 79% des budgets IT alloués.

À l’heure où les DSI sont appelés à s’investir davantage dans la transformation numérique des organisations, le cabinet Gartner table sur une hausse de 1% des dépenses IT mondiales en 2015, moins encore que cette année (2,1% de croissance à moins de 3 750 milliards de dollars).

21% des budgets IT échappent aux DSI

Gartner a réalisé un sondage auprès 2810 DSI qui disposent globalement d’un budget supérieur à 397 milliards de dollars dans 84 pays. Les DSI interrogés estiment qu’ils auront le contrôle de 79% des budgets IT alloués, un chiffre en légère hausse sur un an. Malgré tout, des innovations clés seront financées en dehors des départements informatiques, et ce au profit des directions métiers.

Conscients des enjeux, 75% des DSI déclarent nécessaire d’adapter leur style de leadership à l’évolution du marché, passant du « contrôle d’abord » à une vision plus stratégique. 89% s’accordent sur les opportunités offertes par le numérique tout en mettant l’accent sur l’augmentation du niveau de risque. Mais 69% estiment que la gestion du risque n’est pas assez prise en compte.

Le rôle stratégique des DSI

Malgré l’arrivée de nouveaux profils, les CDO (Chief Data Officers) notamment, les DSI maintiennent leur influence auprès de la direction générale. D’après le sondage, 41% des DSI rendent des comptes réguliers à leur CEO. Une des proportions les plus élevées jusqu’ici. Les DSI ne seraient donc plus considérés comme des « sous-traitants » par leur direction générale qui place le numérique au coeur des priorités du comité exécutif.

« Si nous comparons les enquêtes Gartner CIO Survey de 2011 et 2015, on constate que le DSI moyen consacre aujourd’hui plus de temps au fonctionnement du département IT – 5% de temps en plus ou une journée supplémentaire par mois – Les DSI aux performances plus élevées passent beaucoup moins de temps à faire fonctionner ‘la boutique IT’ et délèguent une partie de leurs responsabilités. Ils ont donc davantage de temps à consacrer au conseil d’administration, à la direction et aux clients externes », a commenté Dave Aron, vice-president et associé chez Gartner. « Être un dirigeant numérique puissant et influent prend du temps et les DSI devraient y consacrer du temps », assure-t-il.

crédit photo © Melpomene – Shutterstock


Lire aussi

– En France, 31 % des budgets IT échappent à la DSI
– La sécurité absorbe 17% des budgets de la DSI


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur