Dépenses technologiques: Merril prudent

Cloud

L’année qui débute affichera une croissance inférieure à 2004 selon la banque d’affaires

Après une belle remontée en 2004, les dépenses technologiques et informatiques devraient marquer le pas en 2005 selon la banque d’affaires Merril Lynch.

Elles devraient augmenter de 3,9% en 2005 contre 6,3% en 2004, selon une étude de Merrill Lynch auprès de responsables informatiques. “Nous abordons 2005 avec un optimisme prudent, les dépenses technologiques ayant terminé 2004 en force”, écrit la banque jeudi dans une note à la clientèle. “Nous pensons que les responsables de l’informatique adopteront dans un premier temps une démarche de prudence avec leur budget en début d’année, se faisant une meilleure idée de la situation à mesure que l’année s’écoulera”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur