Déploiement 4G : début d’année dynamique pour Orange et le 1 800 MHz

OperateursRéseaux
4g-anfr-fevrier-2018

Orange s’est montré le plus dynamique dans le déploiement des réseaux 4G en France au mois de janvier. Bouygues Telecom accélère à 2 100 MHz.

Au 1er février 2018, près de 80 % des supports* 4G bénéficiant d’une autorisation d’exploitation en France métropolitaine comprennent au moins une antenne à 800 MHz.

C’est l’un des enseignements du dernier observatoire mensuel de l’ANFR (Agence nationale des fréquences) sur le déploiement des réseaux mobiles.

Sur un total de 36 928 sites LTE autorisés dans l’Hexagone (+ 243 en un mois), 33 061 sont en service (+ 313).

Bouygues Telecom est l’opérateur qui en exploite le plus (14 656, soit 64 de plus en un mois), devant SFR (14 380, soit 251 de plus), Orange (14 290 ; + 258) et Free Mobile (9 894 ; + 287).

Ce dernier n’a pas obtenu de lot à 800 MHz et n’a pas encore pris place sur la bande des 2 100 MHz. Il se distingue, en revanche, sur le déploiement à 700 MHz, amorcé au printemps 2016 : 1 541 supports autorisés (+ 17), contre 46 pour Bouygues Telecom (+ 3), 5 pour Orange (stable) et aucun pour SFR.

En additionnant les contributions du « club des quatre », on approche des 1 000 supports à 700 MHz en service, un peu plus d’un an après l’attribution des blocs.

Le seuil des 1 500 supports a récemment été dépassé à 2 100 MHz, sous l’impulsion de Bouygues Telecom, qui en est, depuis ses premiers déploiements en décembre, à 1 159 autorisés (+ 207) pour 560 exploités (+ 383), devançant Orange (19 exploités sur 247 possibles) et SFR (31 sur 37).

anfr-fevrier-2018

Opération refarming

C’est dans la bande à 1 800 MHz, historiquement allouée à la 2G, que le déploiement est le plus dynamique : 25 932 sites autorisés (+ 574) et 21 251 exploités (+ 703).

En deux ans, Free Mobile y a obtenu 11 257 autorisations, contre 10 255 pour Bouygues Telecom, 10 231 pour SFR et 4 899 pour Orange (ces deux derniers pouvant exploiter la 4G à 1 800 MHz depuis mai 2016).

La filiale du groupe Iliad est également en tête de liste sur le 2 600 MHz, aussi bien en termes de sites autorisés (12 485) que de de sites exploités (9 832), devançant Orange, SFR et Bouygues Telecom, qui compte même moins de supports en service d’un mois sur l’autre.

Les trois opérateurs présents à 800 MHz ont des niveaux de déploiement similaires depuis bientôt un an. SFR garde une longueur d’avance avec 14 057 sites en services (+ 260) sur 15 876 exploitables (+ 69).

4g-anfr-fevrier-2018-variations

* Un support peut accueillir plusieurs antennes (cf. le « total théorique » dans le tableau ci-dessus).

Crédit photo : @notnixon via Visualhunt.com / CC BY-NC-SA

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur