Orange marque le pas dans le déploiement de la 4G

4GMobilitéRéseaux

Désormais leader en nombre de sites 4G déployés sur le territoire français devant Bouygues Telecom, Orange semble marquer le pas des déploiements LTE en juin.

Le parc de sites 4G recensés par l’ANFR (Agence nationale des fréquences) a dépassé les 16 000 unités au 1er juillet (16 029 précisément). Soit une augmentation globale de 2,4% par rapport au mois dernier qui ralentit sensiblement en regard des 4,5% de progression constatés en moyenne ces derniers mois. Encore s’agit-il des supports qui disposent d’un accord d’exploitation. En se limitant à 13 590, le nombre de sites effectivement exploités progressent d’à peine 1,6 %.

Faible dynamisme de Bouygues

Mais la moyenne est victime du faible dynamisme de Bouygues Telecom, seul opérateur à déployer un réseau LTE dans la bande de fréquences de la 2G. Avec 6 564 points de connexion autorisés, le réseau 1800 MHz de l’opérateur progresse d’à peine 0,5%. Une petite hausse qui permet à Bouygues de couvrir, selon ses dires, 70% de la population en 4G. Soit un tout petit pourcent de plus qu’en mars dernier avec aujourd’hui 5 578 sites exploités. En cumulant les réseaux 800 MHz et 2600 MHz, l’opérateur qui n’intéresse plus Orange dispose de 7 035 antennes autorisées (+0,5%) pour 6 105 en service (+0,36%).

Soit moins que les 6 505 sites allumés par l’opérateur historique (pour 6 734 autorisés) qui avait déjà pris l’avantage le mois dernier. Orange semble d’ailleurs ralentir le rythme des déploiements puisque son parc progresse de moins de 1,8% (mais de plus de 3% pour les supports autorisés). A eux deux, Orange et Bouygues Telecom détienne plus de 70 % des autorisations délivrées par l’Agence.

Free maintient le cap

SFR reprend du poil de la bête. Son parc de sites en exploitation progresse de 5,9% en un mois avec 1 774 points de connexion et dispose d’une marge de progression très large avec 3 131 sites autorisés (+4,33%). Free maintient également le cap avec une progression de 3,75% sur ses 1 411 points exploités en 2600 MHz (la seule bande dont dispose la filiale d’Iliad) et de 6,1% sur ses 2 381 supports autorisés.

Plus globalement le déploiement d’antennes 800 MHz continue de jouer les locomotives avec la plus forte progression (+6,7%) avec 7 691 sites autorisés tandis que les 9 853 stations validées en 2600 MHz par l’ANFR affichent une hausse de 3,1%.

anfr 4g 20140701

crédit photo © N-Media-Images – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Avez-vous tout compris à la 4G ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur