Déploiement de la multifibre à domicile: c'est parti!

Réseaux

Les offres commerciales FTTH des opérateurs sonne le départ effectif du déploiement de la fibre dans les zones denses.

Après la validation officielle, en janvier, par le gouvernement du plan multifibres de l’Arcep dans les zones denses, il restait aux opérateurs de dresser leurs offres de déploiement et d’accès à leur réseau optique. C’est chose faite. Par voie de communiqué, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) s’est félicitée de la publication des offres de référence techniques et tarifaires FTTH (Fiber to the home ou fibre à domicile) des opérateurs.

Concrètement « la publication de ces offres rend effectif le démarrage par les opérateurs du déploiement mutualisé de la fibre optique jusqu’aux logements, précise le régulateur. Sur la base de ces offres, les opérateurs peuvent maintenant engager des discussions préalablement à la signature des accords de co-investissements ». En d’autres termes, le cadre économique du déploiement de la fibre par l’ensemble des opérateurs dans les immeubles est dressé. Ce qui devrait permettre l’accélération du déploiement du très haut débit en France.

Rappelons que deux schémas de déploiement s’opposaient. D’un côté Orange/France Télécom souhaitait installer une seule fibre dans les logements et de la relouer éventuellement aux opérateurs alternatifs recréant ainsi le monopole sur l’infrastructure avec les inconvénients propres à cette situation comme le reflète aujourd’hui l’ADSL. De l’autre, Iliad/Free militait pour le déploiement d’autant de fibres par logement qu’il y a d’opérateurs optiques en service dans l’immeuble.

C’est ce schéma dit «de bout en bout» qui évite le risque monopolistique qu’avait préconisé l’Arcep assorti de conditions de déploiement. Ainsi, l’opérateur qui déploie physiquement la fibre dans les immeubles installera en parallèle la fibre de ses concurrents qui le demanderont et en supporteront alors les surcoûts (estimés à 5% par l’Autorité de régulation). D’où la nécessité pour les opérateurs de dresser leur offre de déploiement. Les opérateurs concernés. France Télécom, Free, SFR et Numéricâble, ont donc publié leurs offres. Parallèlement, l’Arcep propose un guide pratique (PDF) de l’installation de la fibre à l’intention des bailleurs, syndics, copropriétaires et locataires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur