Dépôts de brevets USA : IBM demeure au-dessus du peloton

CloudComposants
IBM_QLAB_computecenter

Selon IFI Claims, IBM reste la firme technologique qui a déposé le plus de brevets en 2017 aux Etats-Unis, notamment dans des domaines clefs tels que l’IA et le cloud.

Pour la 25ème année consécutive (de 1993 à 2017), IBM figure en tête de la liste des brevets déposés aux Etats-Unis auprès de l’USPTO, selon le rapport annuel publié par IFI Claims.

Le groupe pionnier dans les technologies peut se targuer d’avoir déposé un nombre record de brevets en 2017 : 9043 au total. Soit un millier de plus par rapport à 2016 (+12%).

Le challenger Samsung reste aussi à la deuxième place mais le groupe coréen apparaît loin du volume de Big Blue : 5837 brevets déposés (316 brevets en plus, + 6%). Mais c’est un peu trompeur puisque Samsung apparaît à nouveau à la dixième place avec sa filiale Display (2273 brevets).

En haut du classement réalisé par IFI Claims (par ordre de volumes de dépôts) apparaît des sociétés technologiques comme Canon, Intel, LG, Qualcomm, Google, Microsoft et TSMC.

Apple rôde à la onzième place (avec une hausse de 6% de dépôts de brevets). Tandis qu’Amazon gagne une place (13ème, 1963 brevets). Facebook n’apparaît pas dans le classement.

IBM consolide sa position dans l’innovation

« Au cours des 25 dernières années, le leadership d’IBM en matière de brevets a changé la façon dont le monde fonctionne grâce à des progrès critiques pour l’ère moderne de l’informatique », a déclaré Ginni Rometty, CEO d’IBM. 

« Aujourd’hui, près de la moitié de nos brevets sont des avancées pionnières dans l’IA, le Cloud Computing, la cybersécurité, la blockchain et l’informatique quantique, et tous visent à aider nos clients à créer des entreprises plus intelligentes. »

Pour étoffer son catalogues de brevets, IBM dispose d’une force de frappe importante en termes d’innovation : 8500 chercheurs, ingénieurs, scientifiques et designers d’IBM répartis dans 47 États américains et 47 pays.

Si les brevets sont parfois associés à des sociétés spécialisées dans le « patent troll », il ne faut pas oublier qu’ils constituent avant tout un marqueur de la propension d’une société à innover et à pousser ses efforts dans le domaine de la R & D.

Les secteurs clefs dans lesquels IBM a été le plus innovant sont le cloud (avec 1900 brevets), l’IA (avec 1400 brevets), la cybersécurité (avec 1200 brevets) ainsi que des domaines en plein essor comme l’informatique quantique ou encore la Blockchain.

Dans ce dernier domaine, IBM est ainsi à l’origine d’une technologie destinée à diminuer le nombre d’étapes liées au règlement d’une transaction entre plusieurs parties.

Selon IFI Claims, la technologie de pointe en 2017, en termes de croissance du nombre de brevets déposés, était la cigarette électronique, avec 45 % de hausse en un an. Ce domaine est suivi par l’impression 3D.

D’autres domaines à croissance rapide concernent les drones aériens et les technologies dans le domaine alimentaire.

(Crédit photo : @IBM)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur