Des actionnaires de TradeDoubler rejettent l’offre d’AOL

Cloud

La proposition du géant du Web est jugée trop basse

Le rachat de TradeDoubler par AOL ne se fera pas sans douleur. Ce lundi, la filiale de Time Warner annonçait le rachat amical du fournisseur de solutions marketing en ligne pour 900 millions de dollars.

L’offre a été recommandée par le conseil d’administration de TradeDoubler et soutenue par les actionnaires représentant environ 20% des actions.

Mais selon le journal suédois Dagens Industri, le fonds de pension Alecta, qui détient un peu plus de 10% du capital, a fait savoir qu’il voterait contre en jugeant la proposition “sous-évaluée”.

Deux autres fonds, Nordea Funds et AMF Pension, envisagent également de rejeter l’offre. “Nous pensons que l’offre est trop basse, étant donné la forte position de TradeDoubler en Europe, qui a une bonne plate-forme de fonctionnement et un bon modèle de paiement”, a déclaré Angelica Hanson, gestionnaire d’actifs à AMF Pension, qui possède 5,17% de TradeDoubler.

La proposition d’AOL offre pourtant une prime de 20% sur la moyenne des trois derniers mois du cours de TradeDoubler.

“L’offre ne constitue pas seulement une valorisation intéressante, elle est aussi la possibilité pour TradeDoubler de jouer un rôle clé dans notre stratégie visant à développer nos activités dans le domaine du marketing sur l’internet en Europe”, explique Jeff Bewkes, le président de Time Warner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur