Des centaines de sites danois piratés

Sécurité

La protestation contre la publication de caricatures de Mahomet dans la presse prend un nouveau virage

Opportunisme de pirates informatiques ou réelle protestation organisée ? En tout cas, le site

Zone-H nous informe que 600 sites internet danois ont été piratés depuis les derniers jours. En comptant les pages web hors Danemark, près de mille sites ont été l’objet d’attaques, précise Zone-H, qui fournit une liste des sites concernés. Selon Ulf Munkedal, expert travaillant chez Fort Consult, cité par l’AFP, “728 sites ont été attaqués ces dix derniers jours, dont plus de 89 mercredi à 18H00, et nous craignons que vendredi, jour de la prière, on soit vraiment assailli par une avalanche d’attaques”. La plupart du temps, ces sites se sont fait ‘défigurer’. C’est-à-dire que leurs home-pages ont été modifiées avec des messages ou des photos insultantes ou provocantes contre le Danemark et avec des massages à la gloire de l’Islam. Les sites web piratés semblent avoir été choisis au hasard et n’avaient pas systématiquement de lien avec les caricatures incriminées. Un drapeau vert, frappé de la profession de foi musulmane et d’un sabre, trône ainsi sur la page d’accueil du site du Jyllands-Posten (jp.dk), qui a publié le 30 septembre les dessins satiriques du prophète reproduits ensuite par d’autres journaux européens. Selon Zone-H, plusieurs groupes de pirates informatiques originaires de différents pays musulmans se sont unis pour provoquer le plus de dégâts possible au Danemark et plus généralement aux serveurs occidentaux, écrit-il. “Nous ne savons pas exactement où ils sont. Il semble qu’il y ait un tas d’individus et de petits groupes. Certains ont de bonnes connaissances” en informatique, avance Mikko Hyppoenen, expert finlandais en sécurité informatique chez la société F-Secure. Les grands sites, comme ceux du gouvernement, ont été attaqués mais leur sécurité a été suffisamment efficace pour résister.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur