Des espions israéliens et américains sont recrutés sur Internet

Régulations

Après les journaux, voilà que certaines agences d’espionnage se mettent à recruter sur Internet comme n’importe quelle start-up. Vous voulez devenir espion ? Apprenez à surfer !

À l’origine de cette information, deux des plus prestigieux services de sécurité intérieure et de contre-espionnage au monde. Le très secret Shin Bet (le service israélien) et la CIA (Central Intelligence Agency américaine). Fin mars, l’agence de sécurité israélienne, également connue sous le nom de Shabak (

Sherut ha-Bitachon Ha-Klali) ou en raccourci Shin bet, a ouvert un site web comportant des offres de recrutement. Tout juste un an après une initiative similaire du redoutable service d’espionnage israélien, le Mossad… Cette agence est en particulier chargée des missions de contre-terrorisme et de contre-espionnage à l’intérieur du territoire israélien et des territoires palestiniens occupés. Le site web, qui sent bon la propagande, vante le travail des agents de renseignement oeuvrant dans les secteurs palestiniens, mais passe sous silence une des unités les plus secrètes du service, la division des affaires juives, mise sur pied dans les années 1980 pour surveiller les activités des colons et des mouvements nationalistes extrémistes en Israël. Certains experts soupçonnent le service secret israélien de vouloir s’afficher au grand jour à l’heure où il est suspecté d’infiltrer les colonies juives de Gaza pour y surveiller les activistes hostiles au retrait militaire israélien et au démantèlement des colonies. À ce propos, un ancien chef du service, Ami Ayalon, a déclaré à l’agence Reuters “Ce n’est pas une opération de relations publiques, mais pour clarifier auprès de tous que le Shin Bet est issu du peuple pour le peuple.” “Présenter une mesure de transparence, est un moyen de rassurer les parties les plus réticentes de la population israélienne” a-t-il ajouté. Mais il n’y a pas qu’Israël qui recrute sur Internet. L’oncle Sam lui aussi s’est mis à la nouvelle technologie depuis belle lurette. La CIA recrute sur son site et chacun peut venir tenter sa chance. Naturellement, pour avoir ses chances il vaut mieux avoir un CV en béton. Comme l’avoue le porte-parole de l’agence au magazine en ligne Federal Computer Week, l’agence a tout essayé pour trouver, ou plutôt dénicher des agents secrets dignes du très « british » 007, une tâche des plus ardues. Les postes proposés sont plutôt sérieux : « collection manager officer », « counterterrorism specialists », et requièrent « un esprit aventureux, une personnalité en acier, des facultés d’intégrité, du courage et de l’amour pour son pays ». Des exigences rares et nombreuses qui devraient limiter le succès de l’opération.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur