Des MacBook plus verts et moins chers chez Apple

Cloud

La pomme a donc dévoilé sa nouvelle gamme de portables et surfe allègrement sur la vague Green IT

Encore une fois Apple a su créer le buzz avec la présentation ce lundi de sa nouvelle gamme de MacBook. Les rumeurs qui s’étaient multipliées jute avant l’événement étaient quasiment toutes fondées. La pomme affiche ses convictions écologiques et pense un peu au porte-monnaie de ses clients. Mais ceux qui pensaient voir une machine low cost en sont pour leurs frais…

“Apple a inventé une méthode entièrement inédite de construction d’ordinateurs portables à partir d’un unique bloc d’aluminium. Et, autre fait important, il s’agit des ordinateurs portables les plus verts de l’industrie,déclare Steve Jobs, CEO d’Apple. Traditionnellement, les ordinateurs portables sont construits à partir de plusieurs pièces. Avec le nouveau MacBook, nous avons remplacé toutes ces pièces par une pièce unique : l’unibody”, déclare Jonathan Ive, Senior Vice President de la division Industrial Design d’Apple.

Le ton est donné, les nouveaux MacBook jouent la carte désormais bien connue du Green IT.

Par ailleurs, les nouveaux MacBooks sont notamment dotés d’un nouveau microprocesseur fabriqué par NVidia (GeForce 9400M) au terme de plusieurs mois de collaboration avec des ingénieurs d’Apple. Cette puce qui regroupe le chipset mais aussi un contrôleur graphique intégré est jusqu’à cinq fois plus rapide (performances 3D) que des puces Intel utilisées jusqu’alors, selon Apple.

Autre nouveauté : les portables incorporeront un nouveau trackpad multipoints en verre, 39% plus large et offrant une meilleure friction.

Passé ce tronc commun de technologies, Apple a donc présenté ses dernières machines. Les nouveaux MacBook Pro sont dotés d’un écran en verre, d’un clavier rétro-éclairé, du GeForce 9400 M et du GeForce 9600M GT, 256 ou 512 Mo de mémoire GDDR3, du Wi-Fi, d’un connecteur FireWire 800… et pour la première fois un disque SSD (en option).

Le modèle 15,4 pouces débute à un prix de 1.799 euros, hors option. Le modèle supérieur, toujours en 15,4 pouces (Core 2 Duo à 2,53 GHz et 6 Mo de cache de second niveau, disque dur passe à 320 Go) est proposé à 2249 euros.

Du côté des MacBook, Apple a revu à la baisse les prix puisque l’entrée de gamme (processeur 2,1 GHz, 1 Go de mémoire vive et un graveur DVD)

s’affiche aujourd’hui à 949 euros, une première chez Apple !

Le modèle supérieur : écran 13 pouces, processeur Intel à 2 GHz, 2 Go de DDR3 à 1066 MHz et un disque dur de 160 Go est proposé à 1.199 euros. Pour 300 euros de plus, on trouve ‘un processeur cadencé à 2,4 GHz et un disque dur de 250 Go. Apple propose en option un disque SSD de 128 Go pour 540 euros tout de même…

Enfin, le célèbre MacBook Air se refait une jeunesse. Le poids plume de la pomme profite d’une puce GeForce 9400M, un disque dur de 120 Go ou en option un SSD de 128 Go. Deux modèles sont proposés : le premier à 1.699 euros (Intel Core 2 Duo à 1,6 GHz et disque dur 120 Go), le second avec processeur 1,86 GHz et disque SSD de 128 Go, pour 2.299 euros.

Pour toutes ces machines, Steve Jobs a précisé qu’Apple ne prévoyait pas pour le moment d’écran tactile pour ses portables, ni de lecteur de DVD haute-définition Blu-Ray. “Nous attendons que les coûts se calment et que le Blu-Ray décolle vraiment”,a-t-il dit.

Pour le dernier trimestre, Apple a fièrement rappelé qu’il a vendu 2,5 millions de Mac. Mais la crise mondiale pourrait quelque peu entamer l’optimisme de la pomme.“Nous vendons des tonnes de ces MacBooks, les gens les adorent”,a assuré Jobs.

Ce dernier s’est également prêter à un petit exercice comique au sujet de sa santé qui a défrayé la chronique et chahuté le cours de l’action Apple. Jobs a ainsi affiché un graphique de sa tension artérielle (110/70).“C’est tout ce que nous dirons de la santé de Steve aujourd’hui”, a-t-il dit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur