Des outils Google pré-installés dans les PC Dell ?

Régulations

Selon la presse américaine, le fabricant d’ordinateurs a lancé un appel d’offres aux géants du Net. Microsoft/MSN semble avoir perdu

Google, et sa kyrielle d’outils et de services, pourraient amplifier son influence en étant présent nativement dans les PC de Dell, le premier fabricant mondial de PC.

En effet, selon le Wall Street Journal, Dell a lancé à l’automne dernier un appel d’offres un peu particulier. Il s’agissait de mettre en compétition Google, Microsoft et Yahoo pour sélectionner un fournisseur ‘officiel’ de services pré-installés sur ses machines. Toujours selon le quotidien, c’est Google qui aurait remporté la mise avec une offre colossale de 1 milliard de dollars pour trois ans d’exclusivité. Ce ticket d’entrée permettrait à sa barre d’outils et à son moteur de recherche locale d’être pré-installés sur les machines de Dell. Une page d’accueil Google aux couleurs de Dell est également prévue. Une porte-parole de Google a confirmé au Wall Street Journal que sa compagnie “teste différentes technologies avec Dell”, sans donner davantage de détails. Une bien mauvaise nouvelle pour Microsoft, partenaire historique de Dell, qui voyait là l’occasion de promouvoir massivement son portail MSN Live. La firme de Redmond, qui continue à déclarer que Google n’est pas son ennemi…, doit néanmoins commencer à être agacée. Il y a quelques mois, Google avait déjà remporté une victoire sur l’éditeur en obtenant un accord avec AOL pour entrer à hauteur de 5 % dans son capital. Coût de l’opération: 1 milliard de dollars. Si l’accord avec Dell se confirme, Google prendrait une très grande longueur d’avance sur ses concurrents. D’autant plus que le moteur a déjà passé des accords similaires avec HP (1 dollar pour chaque PC équipé de la Google Toolbar et 0,75 dollar pour chaque première requête sur le moteur de recherche), Apple, Sony et Toshiba. Car il semble que désormais, la guerre se joue sur la capacité des géants du Net à être présents directement sur les bureaux des PC. Google pourrait ainsi renouveler le coup de maître de Microsoft qui, il y a quelques années déjà, avait réussi à imposer Internet Explorer de série chez de nombreux constructeurs. Du côté des fabricants, cette nouvelle donne illustre leur volonté de vendre, au prix fort, l’espace qui est accordé aux programmes pré-installés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur